DOFUS Touch | Devblog | Incarnam fait peau neuve

Avec l’arrivée imminente de Dofus Touch Early, notre version Beta, il était plus que temps de vous en dire plus sur la restructuration de l’île céleste, l’introduction des tanières ainsi que le lot de nouvelles panoplies qu’elles amènent. C’est aussi l’occasion d’évoquer l’avenir des tanières dans le Monde des Douze.
DOFUS Touch | Devblog | Incarnam fait peau neuve
Le travail effectué sur Incarnam n’est pas à proprement parler une refonte de la zone, mais plutôt une amélioration. Nous avons voulu rendre l’île céleste plus accessible, plus compréhensible pour les nouveaux joueurs.

Pour faire d’Incarnam une zone aux mécaniques simplifiées dans laquelle il est plus facile de se repérer, nous avons réduit sa taille en détachant tous les îlots aux abords. Il n’était pas évident pour un joueur suivant ses objectifs de quêtes de trouver un chemin direct. Il fallait parfois contourner les brèches ou faire des détours afin de trouver LE pont qui vous permettrait de traverser vers votre objectif.
C’en est fini des détours, des morceaux de chemin isolés sur une carte qui vous obligent à retourner en arrière pour passer d’un bord à l’autre du lac.

L’îlot principal est maintenant agencé en 5 sous-zones distinctes.

Visuellement, nous avons typé chaque partie de l’île céleste pour que d’un coup d’œil sur la carte, vous sachiez où vous êtes, même sans monstres qui rôdent. Du côté des bouftous, la zone est parsemée d’objets de toutes sortes à moitié mangés. Toujours aussi gloutons, ces bouftous ! Les tofus continuent de s’épanouir dans les champs. Les sangliers de la forêt semblent apprécier la couleur automnale de l’herbe. Le lac … celui-là n’a pas changé, mais il semblerait que les pious aient investi ce territoire.
Pour accéder au donjon, il vous faudra vous frayer un chemin à travers les toiles d’arakne, qui n’ont pas hésité à marquer leur territoire.
Le cimetière d’Incarnam, quant à lui, n’est plus de ce monde… RIP.
Map Incarnam
La nouvelle carte d'Incarnam

Vous l’avez compris, chacune de ces familles de monstres – les bouftous, les tofus, les pious, les sangliers et les araknes – a accaparé un territoire sur Incarnam.


Chaque famille de monstres correspond à une tranche de niveau différente.
 
  • Ainsi, du niveau 1 à 10, la tendre prairie des bouftous est faite pour vous.
 
  • Du niveau 11 à 20, les tofus vous accueilleront à ailes ouvertes… ou pas.
 
  • Du niveau 21 à 30, les pious tenteront peut-être de vous pousser dans le tourbillon du lac.
 
  • Du niveau 31 à 40, les sangliers apprécieront de s’aiguiser les défenses sur vos cuisses.
 
  • Et enfin, du niveau 41 à 50, les araknes malicieuses attendront que vous tombiez dans le piège de leurs toiles.

Il vous suffira de suivre les quêtes dès la sortie du temple pour explorer ces zones les unes après les autres.

La configuration des salles du donjon a été revue pour correspondre à cette nouvelle population.
Le Milimilou, quant à lui, a résisté aux envahisseurs et est toujours maître des lieux. Cette lutte pour conserver le contrôle de son donjon l’a considérablement endurci, alors ne lui rendez pas visite sans y être bien préparé !
 

LES OUGINAKS SONT PASSÉS PAR LÀ


Même s’ils avaient voulu être discrets en les bâtissant, les nouveaux et les vieux aventuriers auraient forcément entendu parler de ces aires de combats faites d’os rongés qu’ils aiment appeler tanières. Des lieux de défi où les plus courageux viennent prouver leur valeur face à un redoutable adversaire. Ces adversaires ne sont autres que les gardiens de ces tanières. Ils sont les plus puissants de leur famille sur Incarnam.

C’est l’Ouginak Janine Caune qui est chargée de superviser le bon déroulement des combats dans les tanières. La première fois que vous lui parlerez à l’entrée d’une tanière, elle vous offrira une boîte à badge, qui vous permettra d’accéder aux tanières de l’île.

Dans chaque sous-zone, une tanière a été construite. Chacune d’elles abrite deux gardiens. Le gardien sombre est le plus abordable. Le gardien céleste vous donnera plus de fil à retordre, mais si vous en venez à bout, vous aurez une chance de récupérer des objets de panoplie sur sa dépouille. Ces deux monstres vous permettront également d’obtenir des morceaux de clef pour accéder au donjon d’Incarnam. Il vous faudra faire le tour des tanières et récupérer les 5 morceaux de clef différents pour entrer dans l’antre du Milimilou.

Face à ces gardiens, vous serez seul ; inutile d’appeler vos amis à l’aide. Et si vous échouez, il vous faudra vous armer de patience avant de pouvoir affronter le gardien de nouveau. Janine estime que si vous échouez, c’est que vous devez vous entraîner avant de revenir. Il faudra donc attendre une journée avant qu’elle ne vous laisse retenter votre chance.
 
Extérieur tanière sanglier
Extérieur de la tanière des sangliers
Intérieur tanière sanglier
Intérieur de la tanière des sangliers

Une tanière est un défi, mais également un lieu d’apprentissage. Le nouveau joueur apprendra les différentes facettes des combats et des stratégies à adopter. Chaque tanière présente sur Incarnam propose une mécanique de jeu différente afin que vous puissiez vous habituer progressivement à leur diversité.

 
  • Dans la tanière des bouftous, vous apprendrez la base des bases : taper, survivre.
 
  • Les tofus vous permettront de découvrir les joies de courir après votre adversaire. Ils vous enseigneront également le principe de la fuite et du tacle.
 
  • Les pious, quant à eux, vous obligeront à vous diversifier dans vos attaques pour passer leurs défenses. C’est en les affrontant que vous apprendrez l’importance des résistances et des faiblesses élémentaires (mon cher Watson).
 
  • Le placement sera la clef pour survivre aux sangliers. Vous apprendrez, probablement à vos dépens, le fonctionnement des sorts de poussée et les dégâts qu’ils entraînent. Vous serez aussi amenés à repenser vos placements de personnage pour ne pas prendre trop de coups.
 
  • Enfin, les araknes termineront votre apprentissage des bases du jeu en vous faisant expérimenter toutes sortes de débuffs et malus. Il faudra s’armer de courage et d’un solide balai pour en venir à bout. Mais nous avons toute confiance en vous !
 

LA MODE CÉLESTE


Chacun des gardiens célestes détient une panoplie qu’il vous sera possible d’obtenir. Mais pour cela, il faudra leur passer sur le corps.

Ces panoplies vous permettront de vous mettre à niveau, quelle que soit l’épaisseur de votre bourse de kamas. La seule chose qu’il vous faudra, c’est de l’acharnement pour en récupérer chaque pièce. Le but de ces panoplies n’est pas de faire de vous le plus puissant des guerriers, mais plutôt de permettre à chacun d’entre vous d’avoir un équipement de son niveau. Fini les malchanceux qui atteignaient le niveau 40 et étaient encore tout nus comme au premier jour !

Chacune de ces panoplies accorde des bonus qui correspondent à leur gardien ainsi que des caractéristiques générales telles que de la puissance et de la vitalité. Comme ça, pas de jaloux !
Panoplie Tofu Céleste
La panoplie du Tofu Céleste

PEUT-ÊTRE QU'UN JOUR LES TANIÈRES RECOUVRIRONT LE MODE DES DOUZE. MAIS PAS DEMAIN, IL Y A CASTAGNE.


A peine la construction des tanières d’Incarnam terminée, les Ouginaks n’ont pas perdu de temps et se sont attelés à la construction de nouvelles tanières dans les environs d’Astrub. On raconte qu’ils souhaitent adapter leurs aires d’entrainement à chacune des parties du monde dont ils jugent les habitants suffisamment coriaces. Qui sait où les prochaines tanières pourraient voir le jour ?

En attendant d’en savoir plus sur leurs intentions, c’est vos premières impressions que nous attendons. Alors rendez-vous sur le serveur Early qui ouvrira fin juin, pour les plus chanceux d’entre vous qui ont été sélectionnés !

Source : http://www.dofus-touch.com/fr/mmorpg/actualites/devblog/billets/709746-zone-fait-peau-neuve

  • En chargement...

Que pensez-vous de Dofus Touch ?

9 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (12 évaluations | 0 critique)
6,2 / 10 - Assez bien

11 joliens y jouent, 12 y ont joué.