[Concours B&B] judoBoy

Jules Hiette et Rome Éhoo

Il y fort fort longtemps, alors que le Dragon cochon portait encore des couches-culottes, les deux plus puissantes familles d'Amakna décidèrent de partir à la conquête de l'ouest sauvage...
La famille Hiette, de race Eniripsa, bûcherons de père en fils, créa son village à l'ouest du bois de Litneg. Ils y furent suivis par de nombreux amis, car leur philosophie basée sur l'altruisme, la bonté et la justice avait converti bon nombre de leurs voisins ! Ils baptisèrent ce village Bonta afin que les générations futures se rappellent de ces valeurs
La famille Éhoo, de race Sram, mineurs exceptionnels, s'installa dans une zone volcanique, mais envahie de mines prometteuses ! De nombreuses personnes, jalouses de leur fortune, voulant les doubler lors de la découverte de ces mines, ou simplement profiter de leur pouvoir les y suivirent. Pare Éhoo, le fondateur féru d'argau (langage secret de la famille) baptisa le village Brakmar, car il espérait pour sa ville une croissance et une robustesse dignes de ce mot que lui seul comprenait.
Le temps passa, laissant prospérer Brakmarois et Bontariens... Ils travaillaient de pair, échangeant bois contre métal, afin que chacun jouisse des matières premières dont il avait besoin en quantités suffisantes. Cependant, hors de ces échanges, il était interdit d'aller dans la ville voisine au comportement si différent.
Alors que le Dragon cochon sortait de l'adolescence (il faut savoir qu'un an chez les dragons cochons équivaut à vingt), naquirent deux enfants : le petit Jules Hiette, eni aux ailes immaculées et aux cheveux bruns chez les Bontariens, et la jolie Rome Éhoo, Sram aux les couleurs orange et noir chez les brakmarois. Ils grandirent séparément, ne s'entrevoyant que lors des échanges mensuels, mais déjà un sentiment bizarre les unissait. L'intrépide Rome décida de s'inviter dans un bal costumé Bontarien afin de revoir cet étrange jeune homme au sourire éclatant. À peine était elle arrivée que Jules l'avait démasquée ! Ils s'éclipsèrent alors afin de faire connaissance de manière plus approfondie. Dès lors, tous les soirs, quand les villes s'endormaient, ils se rejoignaient pour partir ensemble à l'aventure loin de ces peuples qui n'acceptaient de se voir qu'une fois par mois... Le temps passa et l'amitié se transforma vite en amour, presque aussi vite que les soupçons des parents en preuves irréfutables ! Et c'est lors d'une réunion mensuelle que le drame éclata : Esketumenten, le père de Rome lui interdit de revoir son jules :

" Moi vivant, jamais une Brakmaroise ne se rabaissera au point de s'unir à un Bon à rien... Jamais je n'aurai cru ma fille capable d'une telle erreur, et je m'en vais la corriger comme il se doit ! "

Jules protesta :

" Nous avons gravé notre amour dans l'écorce du Chêne mou ! Nous nous appartenons l'un l'autre, alors rends à Jules ce qui appartient à Jules ! Nous connaissons nos différences, mais voulons en profiter pour nous améliorer et notre amour n'en sera que plus fort. "

Esketumenten rétorqua :

" Rome ne t'appartient pas, Jules. Je suis le dirigeant de Brakmar, et tout Brakmarois me doit obéissance aveugle et totale, mais je suis en plus son père ! Si Rome refuse de m'obéir, je la forcerai à le faire ! Je l'enfermerai tous les soirs afin de bien m'en assurer... et dorénavant vous vous passerez de nos pierres. "

Le Pope Hiette, le père de Jules, qui avait pris soin de ne pas intervenir jusqu'à présent répondit :

" S'il doit en être ainsi, vous comprendrez que nous ne pourrons nous permettre de vous fournir le bois dont vous avez besoin. Ceci était donc la dernière des réunions de nos deux familles... "

Cet évènement consterna tout le monde, les prix du bois et du métal grimpèrent en flèche pour atteindre les sommets que nous connaissons actuellement. Presque tout le monde reprit une existence normale, dans un environnement moins prospère. Seuls les deux amoureux dépérissaient à vue d'½il.

Ne pouvant tenir bien longtemps loin de l'homme de sa vie, Rome, qui était une experte en confection de poison (ben oui quoi, elle était expérimentée Rome, elle ne s'est pas faite en un jour ;-)) décida de mettre un terme à son existence, après avoir écrit un mot d'adieu à Jules.

Le lendemain, son père, lors de sa visite journalière, découvrit un corps inerte au milieu de nombreuses fioles. Un bref diagnostic lui permit de s'assurer de la mauvaise nouvelle. Son pouls inexistant, la bave verte autour de sa bouche et des excréments pleins ses vêtements, ce cadre suffisamment repoussant ne lui laissait aucun doute : Rome s'était donné la mort !

Son oncle Neron proposa de la brûler afin de purifier son âme salie par le suicide. Son corps fut entreposé dans une chapelle afin d'être brûlé le lendemain à l'aube...

À l'annonce de la mort de Rome, Jules devint comme fou. Il fugua et l'on ne le retrouva jamais.

Le jour de la cérémonie, tout Brakmar était présent. Quelle ne fut pas leur stupeur, quand les portes de la chapelle s'ouvrirent sur un cercueil vide ! Pour la famille Éhoo, les auteurs du crime étaient clairs : aucun Brakmarois n'aurait pu commettre une telle ignominie... Seuls ces prétendument justes et amicaux bontariens pouvaient en être les auteurs. Dans la minute qui suivait, Esketumenten rédigeait une rageuse déclaration de guerre envers Bonta, sans qui la vie aurait pu continuer son cours passionnant, sans que Rome ne tombe. Quelle ne fut pas sa surprise, une fois la lettre terminée, de recevoir une lettre équivalente en provenance de Bonta : " Si vous n'aviez pas interdit la relation entre nos enfants, aucun d'eux ne serait mort et nos relations se seraient même améliorées. Vous n'êtes pas dignes de gouverner une ville si puissante, nous allons vous en déloger ". Le lendemain, les troupes se faisaient face pour la première d'une interminable série de batailles, confrontations, conquêtes dont les descendants ne se rappellent même pas le déclencheur...

Cependant, quelque part à l'entrée d'un cimetière en Amakna, un vieil alchimiste rendu immortel par ses potions dit à qui veut l'entendre qu'il a vu les deux amoureux s'acheter un billet d'aller simple vers l'île de Moon ! Il dit même posséder le message qu'avait envoyé Rome à Jules juste avant son " faux " suicide ! Mais tout le monde sait bien que ses essais de potions ont eu de nombreux effets hallucinogènes, dont certains sont permanents...

Hymne de Bonta

Allons, êtres de lumière
Bannir nuit et désespoir
Qui menacent notre terre
Exterminons ces barbares

Levez vous ! Allez au front !
Nous ne sommes pas des couards
Brakmarois, nous vous vaincrons
Avant qu'il ne soit trop tard

Défendons notre forêt
La situation s'aggrave
Nous devons les repousser
Ils finiront dans leur lave

Une fois la victoire acquise
La récompense viendra
Un vent nouveau, une brise
Sur Amakna soufflera

Oui! C'est au fil de ta lame
Que le dieu de la victoire
Illuminera leur âme
Le jour se lève sur brakmar

Précédent
[Concours B&B] aleksandr

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Dofus ?

2846 aiment, 504 pas.
Note moyenne : (3490 évaluations | 223 critiques)
7,8 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dofus
(2271 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

9766 joliens y jouent, 12477 y ont joué.