Ankama Convention #1 - Compte Rendu

Vendredi, 7 mars 2008

13h : le stand Ankama bouge de tous les côtés. On enlève les protections sur les PC qui accueilleront la dernière version de Dofus-Arena, on met en place les maquettes et les compositions des zones de dédicaces, ainsi que tous les accessoires nécessaires : tapis de souris, bouteilles d'eau et bonbons. Les peluches géantes arrivent enfin sur le stand : on les dispose près de la statue d'Ogrest, qui attendait sagement à l'entrée. La voiture de Mutafukaz est déjà à l'intérieur depuis longtemps, j'aurai aimé la voir entrer !

14h : ouverture des portes du Tri Postal. C'est un peu la bousculade, tout le monde veut découvrir le stand. A l'entrée, de charmantes hôtesses distribuent les sacs magiques offerts par Ankama. Tout le monde s'arrête pour fouiller son sac et découvrir les milles et un cadeaux qui s'y trouvent. Le Goldector du Chevalier Noir accompagné de sa carte tant convoitée, un magnifique Poster Book comprenant chacune des 12 représentations des classes de Wakfu ainsi qu'Ogrest et Yugo, héros du futur dessin animé. Le dépliant de la convention, avec le coupon pour s'inscrire à la Bêta de Wakfu, des stickers Bonta et Brâkmar. Tout est superbe, coloré et attire l'½il.

15h : C'est déjà la cohue sur le stand. On peut compter 1heure d'attente à l'extérieur avant de pouvoir entrer à la convention. Le cercle où l'on peut tester Wakfu en avant-première est plein à craquer, heureusement que Kalaad, iopette rouge et blanche veille. Les autres étages de la fête de l'animation sont un peu plus vide, des animateurs viennent rappeler sur le stand ankama qu'il y a encore bien d'autres auteurs et stands à découvrir là-haut.

17h
: Première coupure de courant. Tout le rez de chaussée est entièrement plongé dans le noir. Après un moment de flottement, la lumière revient partout. Il faut redémarrer les PC, relancer les machines Wakfu. La diffusion de l'épisode de Wakfu dans le mini-cinéma n'est pas encore possible, la compilation prend du temps. Paf, deuxième coupure de courant ! Il n'y a plus aucune inquiétude dans les regards, quelques sifflements à peine. On aperçoit Ancestral Z qui continue ses dédicaces de ChaosLand, à la lumière des portables. Pas d'agressions, les dofusiens attendent calmement le retour de la lumière.

19h : la première journée « publique » est déjà terminée. Comme le temps est passé vite ! Il faut quitter le stand, la fête de l'animation ferme ses portes. Enfin, pas pour tout le monde. Le staff JoL est attendu comme toute la presse et les invités au 3ème étage du Tri Postal, pour une présentation professionnelle de Wakfu.

20h : on se retrouve dans une petite salle de projection bourrée de monde. Après un rapide récapitulatif des participants à la fête de l'animation, Tot nous présente le dessin animé Wakfu. En avant-première, nous avons assisté à plusieurs webisodes, puis à la diffusion du 3ème épisode de la série, qui vient juste d'être terminé. Silence total, les enfants du premier rang sont enchantés. Le générique est entraînant et très bien construit, l'animation est superbe, les dialogues simples à suivre, l'action est au rendez-vous. Tonnerre d'applaudissement dans la salle. La soirée se termine au rez-de-chaussée, animée par une battle graphique des dessinateurs et par de nombreux DJ.

Samedi, 8 mars 2008

10h : C'est reparti pour un tour ! Les plus courageux font la queue depuis 9h30 déjà. Il faut dire que le stand n'a pas désempli la veille, alors un samedi. Effectivement, à l'extérieur, la queue s'allonge toujours. Le Tri Postal est un bâtiment qui ne peut recevoir que 1500 personnes pour des raisons évidentes de sécurité, il devient nécessaire de réguler la population de curieux qui entrent et sortent à tout va.

12h : Le bar de la fête de l'animation est pris d'assaut. Les sandwichs partent plus vite que des petits pains, tout ce qui se mange est acheté. Les dessinateurs prennent une pause bien méritée pour pouvoir se restaurer.

13h : Le 3ème épisode de Wakfu tourne en boucle dans le mini-cinéma. Les gens se pressent et patientent pour recevoir leur casque et profiter ainsi sereinement de la musique et des dialogues du dessin animé.

14h : Sortie de la presse à l'instant même, les abonnements pour le DOFUS MAG sont disponibles ! Ils seront rajoutés dans chaque paquet cadeau, à l'entrée. Au programme : un abonnement de 6 mois (accompagné d'un chacha peluche) ou de 12 mois (avec en bonus, chacha et panoplie spéciale à récupérer en jeu).

15h : L'alarme incendie retentit dans le Tri Postal ! Il faut dire que l'on a dépassé les limites tolérables, plus de 2200 personnes sont à l'intérieur, et la grande majorité sur le stand de la convention Ankama. La zone de vente ne désemplit pas, les artbooks, mangas et autres éditions Ankama s'arrachent. On aperçoit des peluches chachas blancs et des sacs tiwabbit fleurir un peu partout. Il y a vraiment du monde, il n'est plus aussi facile de retrouver ses amis dans la foule. Les guildes arrivent quand même à se rassembler, vive les T-Shirts personnalisés.

16h : après la deuxième alarme incendie, les gens sont rodés. Personne n'a voulu quitter sa place pour les dédicaces, ou devant les écrans de Wakfu. Il n'y a plus rien à manger au bar depuis longtemps, mais il reste à boire. C'est d'ailleurs le seul endroit à peu près calme pour discuter. Une vraie taverne amaknéenne !

18h : dehors, la tension monte. Certains sont encore dans la queue quand les organisateurs annoncent qu'il n'y a plus de places pour la convention Ankama. Quelques cartes sont distribuées, avec des excuses pour l'attente qui n'était pas prévue.

19h : Fin de la deuxième journée. Le succès pour Ankama est retentissant, les joueurs n'ont pas quitté le stand et ont pu apprécier toutes les nouveautés présentées.

Dimanche, 9 mars 2008

10h : Cette fois, les jeunes aventuriers en quête de réponses s'y sont pris bien à l'avance. Il fait frais en ce dimanche matin, mais comme les autres jours, la queue grandit devant l'entrée du Tri Postal. Les Lillois curieux se demandent (du moins, ceux qui ne connaissent pas Ankama) quel peut bien être l'évènement qui attire autant de monde, trois jours de suite.

12h : La file est déjà bien formée devant le stand de Souillon, le dessinateur de Maliki. Il n'a pas désempli depuis le début de la convention, c'est un vrai succès. Les autres dessinateurs ne sont pas en reste d'ailleurs, les dessins volent et se succèdent allègrement sur les divers supports. Mangas, albums, artbooks, il y en a pour tous les goûts.

14h : Nouvel arrivage de cartons remplis de livres. Les ventes s'enchaînent à un rythme effréné, et il faut sans cesse réapprovisionner les stocks. Tout le monde met la main à la pâte : même lichen pousse le caddie qui déborde de mangas, pour l'amener à destination.

16h : tiens, pas de panne de courant ni d'alerte incendie aujourd'hui. Il y a légèrement moins de monde en ce dimanche, par rapport à la journée éreintante d'hier. Les joueurs se bousculent quand même, à la recherche de la carte du Tourmenteur tant espérée.

18h : Derniers échanges, dernières dédicaces, derniers bisous avant de quitter la convention. Les interviews de NoLife TV sont terminées, le captain Skorps repart avec plein de signatures dans le FanBook, les murs sont marqués du passage des guildes et des fans qui n'ont pas hésité à dessiner pour leurs auteurs favoris.

19h : La tête pleine de souvenirs et d'images, les visiteurs sont gentiment poussés vers la sortie. Certains auraient pu y rester encore durant des heures, mais il est temps de repartir. Les membres du Staff Ankama sont épuisés, les dessinateurs ont des crampes au poignet, ces trois jours ont été vraiment intenses. Le silence s'installe étrangement, après tant de cohue et d'hystérie. Il faut maintenant souffler, en attendant le prochain grand rendez-vous d'Ankama.

Remerciements : Nous tenons à remercier l'équipe Ankama qui s'est montrée très chaleureuse, ainsi que l'équipe des Rencontres Audiovisuelles et l'association JeuxOnLine sans qui rien n'aurait été possible.
Ganjalo : Je tiens à remercier, en plus des personnes sus-citées, les équipes JOL Dofus et JOL Wakfu qui font preuve d'une roxXXXxance phénoménale. Et je tiens aussi à préciser que je n'ai pas les yeux rouges vif IRL.

Ankama Convention #1 - Interviews
Sommaire :

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Dofus ?

2846 aiment, 504 pas.
Note moyenne : (3490 évaluations | 223 critiques)
7,8 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dofus
(2271 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

9766 joliens y jouent, 12477 y ont joué.