2005 : Lancement du serveur Anglais, interview de Toma

Boussole 04/12/2007 : Dofus Fan OST - Interview de Sarys.
24/11/2006 : Dofus a deux ans : interview de Lichen, Tot et Thomas.
12/04/2006 : Suite de l'interview de Tot, croquis de Wakfu.
06/03/2006 : Les projets d'Ankama Studio, interview de Tot.
2005 : Lancement du serveur Anglais, interview de Toma.
17/09/2004 : Dofus, 1er MMORPG en Flash, interview de Tot.


Parralèlement à la rédaction de l'article sur le serveur anglophone de Dofus, nous avons songé qu'il pourrait être utile d'avoir l'avis des développeurs sur le sujets et de savoir quels étaient leurs projets précis pour ce nouveau serveur. C'est ainsi que Sorscha est entré en contact avec Thomas Bahon a.k.a. Toma, le responsable de la communication de DOFUS. Il nous explique donc rapidement mais clairement comment devrait se dérouler l'arrivée du serveur anglais. Bonne lecture.
-- Sylfaën

Place à l'interview !

  • Sorscha : Le jeu aura-t-il une version anglaise en mai comme prévu?

Thomas Bahon / Toma : Oui, si tout se passe bien. Ce lancement se fera progressivement. Nous commencerons d'abord par une campagne de recrutement, puis certainement un bêta-test sur les serveurs anglophones pour tout calibrer, puis une sortie officielle. Aujourd'hui, je n'ai pas de dates précises à vous communiquer. Mais cette sortie officielle devrait se faire dans le courant de l'été.

  • Sorscha : Les Français y verront-ils une différence?

Toma : Non... Les Français n'auront pas à subir de conséquences négatives. Nous ferons tout notre possible pour que cela se passe dans les meilleures conditions quelle que soit la langue utilisée.

  • Sorscha : Les francophones pourront-ils accéder aux serveurs anglais?

Toma : Pour résumer, Dofus peut être utilisé dans toutes les langues (idéogrammes, alphabet cyrillique et autres compris). Les langues sont un élément à part du jeu. Ainsi quel que soit le serveur sur lequel vous vous connectez la langue reste identique.

Les différents serveurs sont autant de mondes parallèles. Donc, en théorie, rien n'empêche de créer un compte sur un serveur ou un autre. Toutefois, pour des raisons évidentes, nous aiguillerons les joueurs vers tel ou tel serveur en fonction de leur langue et nous avons prévu des limitations pendant les premiers temps afin de préserver les abonnés (français ou anglais) contre des problèmes de latence.

  • Sorscha : Pourrais-je jouer sur le serveur français et le serveur anglais avec le même compte?

Toma : En l'état actuel de notre réflexion, nous avons décidé qu'un compte créé sur un serveur ne pourra être utilisé sur un autre. Par contre, nous avons envisagé des passerelles qui permettraient de partager des fonctionnalités.
De même, un compte créé est unique quel que soit le nombre de serveurs. Si pour des raisons X ou Y, nous souhaitions réunir des comptes créés sur différents serveurs, cela serait possible.

  • Sorscha : Pourront-ils accéder à leurs personnages disponibles sur le serveur français sur le serveur anglais?

Toma : En conséquence logique de ce que j'ai pu indiquer plus haut, ce n'est pas à l'ordre du jour.

  • Sorscha : Pensez-vous qu'il y a aura des problèmes de latences comme certains se demandent?

Toma : Ce n'est pas dans notre intérêt. Nous ne voulons pas que la sortie de la version anglophone de Dofus, que nous concevons comme une fête ou une consécration, devienne une contrainte pour les joueurs francophones. C'est d'ailleurs pour cela que nous prévoyons un bêta-test pour cette version anglophone, ne serait-ce que pour nous prémunir contre ce genre de problèmes.

Cette sortie anglaise, qui va donc concerner un très grand nombre de joueurs potentiels, nous oblige à de gros investissement humains et matériel... donc, nous prenons les devants et faisons tout pour que cela se passe bien.

  • Sorscha : Le prix de l'abonnement va-t-il augmenter au vu des frais que vous allez devoir faire?

Toma : Nous voulons conserver un prix identique. Avec les taux de change, cela peut légèrement varier. Mais, il n'y a pas de raisons pour que les anglophones payent plus cher. Il est vrai que nous allons engager des frais supplémentaires à tous les niveaux. Mais nous faisons le pari que Dofus en anglais rencontrera un succès au moins équivalent à Dofus en français et qu'à terme, il soit encore plus grand. Nous espérons bien que le nombre d'abonnés anglophones absorbera les coûts engagés.

  • Sorscha : Dans l'hypothèse d'un serveur français et d'un serveur anglais, où seront faits les tests et les premières mises à jour?

Toma : Nous allons investir dans un serveur de test. Il permettra de mieux vérifier toutes les mises à jour avant leur sortie. Cela nous permettra d'avoir plus de garanties. Mais ce ne sera jamais 100% efficace. A partir d'un certain point, quel que soit le temps passé à tester, seule une utilisation normale et de masse peut permettre de découvrir de nouveaux bugs.

  • Sorscha : Comment va évoluer le site Internet ? Y aura-t-il deux versions ou va-t-il basculer en anglais?

Toma : Le site Internet va être entièrement refait. Même si aujourd'hui, il est tout à fait convenable, il manque de réactivité. Nous pensons qu'il est important de distinguer les visiteurs qui découvrent Dofus pour la première fois et qu'ils veulent donc l'essentiel et les joueurs qui veulent un maximum de détails, mis à jour en temps réel.

Bien évidemment, il y aura une version anglophone et francophone. Nous n'imaginons pas priver les Français d'un site dans leur langue.
Le cahier des charges est rédigé, il n'y a plus qu'à le valider et à se mettre au travail. Comme il a été prévu pour fonctionner sous forme de blocs indépendants, certaines choses ont pu déjà commencer.
En gros, il y aura une partie " découverte " et une partie " communauté ". Cela correspondrait mieux, j'en suis convaincu, à ce qu'est Dofus : un jeu à la fois esthétique et tactique.

Notre volonté est que la 1ère partie rende bien compte de l'aspect graphique du jeu et que la 2nde puisse permettre à ceux qui veulent tout savoir de trouver leur bonheur. Dans cette seconde partie, nous voulons aussi que les joueurs puissent se l'approprier avec une rubrique " fan ". En terme d'infos, et même si les outils ne sont qu'une partie de la solution, nous voulons pouvoir en donner un maximum.

Enfin, nous voulons pouvoir gérer mieux nos échanges avec les joueurs pour les aider si besoin. Nous nous sommes rendus compte que nous pouvions rapidement être dépassés avec une gestion classique de mails (il manque très souvent des infos qui nous permettent de répondre aux joueurs. Ex : le joueur utilise une autre adresse mail, ne nous donne pas son nom de compte ou ne nous donne pas toutes les infos nécessaires pour l'aider). Nous en profiterons pour revoir nos avertissements concernant la sécurité ou les comportements contraires.

  • Sorscha : Favoriserez vous la communauté francophone ou anglophone ?

Toma : Il n'y a pas de communauté qui sera plus favorisée qu'une autre. Le jeu sera strictement le même.

La seule chose que nous puissions reconnaître est que la relation entre les joueurs francophones et l'équipe Dofus ne sera pas la même comparée à celle entre les joueurs anglophones et l'équipe. Les bêta-tests d'avant la sortie officielle ont permis de nouer des liens très forts. En plus, soyons clairs, pour beaucoup d'entre nous, la langue de Shakespeare n'est pas maîtrisée. Mais, de nouveaux membres vont rejoindre l'équipe, notamment pour s'occuper spécifiquement de la version anglaise.

  • Sorscha : Si je veux jouer sur les deux serveurs à la fois, il faudra que je télécharge deux versions du jeu?

Toma : L'objectif est d'avoir une seule version quelque soit la langue... donc les fichiers du jeu sont indiques. Il faudra juste prévoir de l'installer dans 2 langues différentes.

  • Sorscha : Verra-t-on de nouvelles guildes arriver ou de grosses nouveautées lors de ce passage anglais?

Toma : Je ne peux pas encore vous révéler toutes les nouveautés qui accompagneront cette version anglophone, mais il est prévu qu'à l'occasion il y ait une grosse mise à jour. Mais cette mise à jour importante n'aura peut être pas exactement lieu au même moment (juste avant ou juste après la sortie anglaise).

  • Sorscha : Allez vous recruter des francophones parlant anglais afin d'aider les nouveaux sur le serveur anglais au Kanojedo?

Toma : Pour les personnes de l'équipe qui s'occupera de la version anglaise, il est évident qu'il faudra qu'elles soient bilingues.

Concernant le Kanojedo, il faut bien voir qu'il s'agit de joueurs qui s'occupent bénévolement d'aider les joueurs novices et régler d'éventuels conflits de personnes. Il fonctionne sur le volontariat. Il est très utile et nous envisageons de le mettre plus en valeur sur le futur site.

Pour le Kanojedo anglais, et même si nous souhaitons qu'il existe et que si possible, on puisse se comprendre, il est peut-être un peu tôt pour en parler. Des joueurs francophones se sont déjà proposés, nous allons voir comment on peut fonctionner ensemble.

  • Sorscha : Ne craignez vous pas une montée des tentatives de piratage dus à cette affluence de monde?

Toma : Effectivement. C'est pourquoi, dans le cadre du futur site Internet, nous allons renforcer toutes nos procédures de sécurité et appliquer plus drastiquement nos règles d'utilisation. Je pense notamment aux informations personnelles qui devront absolument être véridiques sous peine d'exclusion.

Nous savons que cela pourra causer des désagréments, mais la sécurité est à ce prix. Actuellement, une question fait débat : " Faut-il autoriser le changement d'adresse email et si oui, comment ? ". De nombreux jeux ne permettent pas de changer d'adresse email après la création du compte. L'interdire est gênant pour les personnes qui changent de FAI par exemple, l'autoriser est une source de soucis, notamment pour les personnes qui ne sont pas prudentes et permettent à d'autres d'accéder à leur compte mail... je ne parle même pas de celles qui autorisent des tiers à accéder à leur compte Dofus.

Nous serons également plus sévères sur tout ce qui concerne les problèmes de comportement. Si pendant longtemps, nous avons voulu essayer de trouver des conciliations, nous ne pourrons pas prendre autant de temps désormais. Nous nous dotons également d'outils pour examiner plus rapidement nos logs et pour vérifier plus efficacement l'utilisation de programmes illégaux.

Nous voulons aussi éviter au maximum le " grieffing " et les comportements nuisibles.

Bref, les vrais joueurs apprécieront, les autres sans doute beaucoup moins.

  • Sorscha : Dernière question juste pour moi... Faut vous envoyer un nouveau cochon tirelire ? ;)

Toma : Oui... mais il faut aussi qu'il sache parler anglais. Dès que l'on mettait une pièce dans l'ancien, il disait : " Hum, c'est bon !... J'ai faim, nourris-moi ! ".

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Dofus ?

2843 aiment, 503 pas.
Note moyenne : (3485 évaluations | 223 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dofus
(2267 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

9715 joliens y jouent, 12430 y ont joué.