[Concours] Bonta & Brâkmar : L'origine du conflit

Bonjour à tous et à toutes,

Ankama Studio et l'équipe DOFUS - Jeuxonline sont heureux de vous présenter leur nouveau concours organisé en partenariat et nommé "Bonta & Brâkmar : L'origine du conflit". Le concours précédent ayant fait appel aux qualités graphiques des participants, cette fois-ci ce seront les qualités littéraires qui seront à l'honneur ! En effet, il s'agit d'un concours d'écriture.

Introduction

Le jour se lève sur Brâkmar... (Rah mais non ! Suis-je bête ?! Le jour ne se lève jamais là bas, voyons... Bon, je reprends.) La nuit se fait moins obscure sur Brâkmar, le jour se pointe à l'horizon de Bonta et d'Amakna. Une nouvelle journée commence, faisant suite à un long week-end reposant. Les habitants des deux cités se réveillent, prennent leur petit-déjeuner, embrassent leur famille puis se lancent dans une nouvelle journée de labeur.

Les soldats bontariens gagnent leurs postes à l'entrée de leur ville. Les brakmarois enfilent leur tunique, pointent à l'entrée de leur centre de recrutement et partent pour leur lieu de travail. Un groupe de brakmarois se dirige vers les plaines de Cania... Au loin, les gardes de Bonta aperçoivent un nuage de poussière se diriger vers eux et sonnent l'alerte. Les deux armées se retrouvent face à face, prêtes à faire couler aussi bien sueur que sang pour leur cité ! Le silence est pesant sur le futur champs de bataille... Bien trop, même...

A l'arrière des deux camps, les orchestres militaires ne jouent pas... Les généraux des deux villes regardent respectivement leurs musiciens et leur demandent :

" - Et bah ! Qu'est-ce que vous attendez ? On attend plus que vous pour commencer ! Il faut motiver nos troupes !
- Et bien ! Le problème, c'est que l'on ne sait pas quoi jouer !
- Comment ca ? On a besoin de musique, de tambours et de chants ! Cette bataille ne ressemblera à rien sans ça ! Allez ! Au travail !
- Bah... Ce n'est pas notre faute si on n'a pas d'hymne à jouer !
- Jouez n'importe quoi ! Bon sang !
- Vous savez... Nous, on est musicien, pas compositeurs ! Et d'ailleurs, c'est stipulé sur notre contrat de travail... On ne doit jouer que l'hymne de notre cité sous peine de faute professionel...
- Oui mais on n'a PAS d'hymne ! Et sans hymne, pas de batailles ? Et s'il n'y a pas de batailles on fait quoi? On rentre se coucher ?
- C'est comme vous voulez ! Mais si vous nous forcez, attendez-vous à faire face au syndicat des musiciens militaires... "

Les généraux des deux camps, dépités, décidèrent de s'entretenir quelques heures dans une tente. Une fois sortis, ils firent une annonce.

" - C'est un jour historique pour nos cités. La crise grave qu'elles traversent aurait pu aboutir à la paix ! Heureusement, nous avons conjointement décidé que la bataille aura lieu ! Tout soldat, quelle que soit sa patrie, est consigné à rester sur le champs de bataille et devra s'appliquer à écrire un hymne pour sa cité ! Une fois prêt, la bataille pourra commencer. Rompez ! Et que votre plume empêche vos épées de rouiller. Cette bataille a besoin de vous. Nous patienteront le temps nécessaire".

L'ensemble des deux armées soupire de fatigue en coeur...

" - Ca ne vous plaît pas ?! Pensez un peu à votre ville et à pourquoi vous vous battez pour elle !
- Bah... Justement, chef ! Pourquoi donc les bontariens doivent tuer les brakmarois et pourquoi les brakmarois doivent tuer les bontariens ? "

Le general bontarien se gratte la tête et, ne trouvant pas de réponse, alla vers le general brakmaroi.

" - Euh... Tu sais pourquoi on doit se battre ?
- Bah... En fait, j'en sais trop rien...
- Et qu'est-ce qu'on leur dit ? Parce que si il n'y a plus de guerre, c'est le chômage direct pour nous...
- Dans le tas, il doit bien en avoir un qui doit connaitre l'histoire... Laisse-moi faire ! "

Le general brakmaroi prend la parole devant le rassemblement de soldats.

" - Comment ?! Vous ne savez pas ça ?
- Ben... Pour etre honnêtes, non !
- Les bontariens sont vraiment des ignares dignes d'un croisement entre un tofu et un bouftou ! "

Le general bontarien s'avance...

" - Vous me faites perdre la face devant l'ennemi ! Pour la peine, en plus de l'hymne, chacun devra expliquer les origines de notre conflits ! Je ne peux accepter des hommes dans mon armée qui ne savent même pas pourquoi ils se battent ! Rompez ! "

Le général Brakmari se tourne vers ses soldats.

" - Pour montrer notre savoir, vous allez en faire de même ! Rompez ! "

Le concours

Pour participer au concours, vous devrez rédiger...

  • Une courte nouvelle expliquant les origines du conflit entre les cités de Bonta et Brâkmar.*
  • Un hymne pour Bonta** OU un hymne pour Brâkmar**.

* La nouvelle devra comporter 1000 mots minimum et 2000 mots maximum.
** L'hymne devra être composé d'environ une vingtaine de vers.

Le déroulement

Le concours se déroule en deux phases. Ces phases sont les suivantes :

  • Du 8 septembre au 23 septembre : Soumission des participations.
  • Du 23 septembre au 8 octobre : Le vote* des trois meilleures créations.

* Cette fois-ci il n'y aura pas de vote public. Les seuls personnes à voter seront : l'équipe JeuxOnLine - Dofus, Ankama Studio, un jury composé de 5 joueurs choisis au hasard parmi une liste de volontaires.

Les lots

Seules les trois meilleures créations seront récompensées. Les lots sont les suivants :

  • Premier : Un artbook Dofus dédicacé par l'ensemble de l'équipe de développement de Dofus !
  • Second : Trois semaines d'abonnement à Dofus.
  • Troisième : Deux semaines d'abonnement à Dofus.

Les encouragements

Bonne chance à toutes et à tous !

[Concours B&B] Aleth

Réactions (186)


Ce fil de réactions a été coupé. Il n'est plus possible de réagir.

Que pensez-vous de Dofus ?

2843 aiment, 503 pas.
Note moyenne : (3485 évaluations | 223 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dofus
(2267 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

9713 joliens y jouent, 12426 y ont joué.