Background de Dofus

Boussole

La création du monde
La naissance de Bolgrot
L'Aurore Pourpre
La légende de Rykke Errel
La guerre des cités
Le pacte brisé et l'ascension d'Allister
L'évasion de Uk'Not'Allag'



La création du monde

Il y a bien longtemps, alors qu'Osamodas se baladait tranquillement, il trouva un endroit désert. Seul un panneau, avec une inscription en lettres de feu "Il n'y a rien ici", dominait l'immense étendue vide. C'est dans ce lieu qu'il assista à la naissance d'un monde. Vite rejoint par neuf autres Dieux, ceux-ci nommèrent ce monde : « Le monde des dix ». Dans ce même monde, des dragons envoyés par Osamodas étaient présents, or qui dit dragon, dit possibilité de Dofus.

Sram et Enutrof savaient bien cela, et afin que des Dofus apparaissent, il fallait déjà que des dragons tombent amoureux. Hélas pour eux, ces dragons n'étaient pas des adeptes du batifolage. Ainsi, afin de pousser les dragons à créer des Dofus, Sadida confectionna des poupées à l'effigie de créatures ayant pour but unique de les séduire. Le résultat ne se fit pas attendre, tous les dragons originaux furent charmés un à un... et c'est ainsi que les Dofus commencèrent à peupler le monde.

Les Dieux demandèrent à Xélor de créer une horloge, qu'il régla sur les pulsations des Dofus. Il décida de créer onze mois, avec pour chacun d'eux un protecteur spécial. Rushu, qui voulait rejoindre le panthéon des Dieux, jaloux de n'avoir été invité à la création de ce monde, se vengea en s'emparant de l'horloge Xélor. Il la griffa jusqu'à ajouter un douzième mois. Les Dieux décidèrent d'accepter ce mois, qui sera celui du démon, et qui aurait comme protecteur Djaul, bras droit de Rushu.

A voir :


Création du monde

La naissance de Bolgrot

Dix ans après ces événements, Djaul entamait le parcours du monde. Guidé par Rushu, il cherchait à s'emparer des Dofus. C'est avec l'aide de son maître qu'il trouva l'antre d'Aguabrial, le dragon de l'eau. Djaul créa une ondine, qui avait pour but de séduire le dragon. Elle le charma instantanément et l'amour du dragon permit la création d'un Dofus Turquoise. L'ondine demanda au dragon, follement amoureux, de donner le plus de pouvoir possible à son Dofus.

Un jour, Ereziah, un ami d'Aguabrial, vint lui rendre visite. Il découvrit l'ondine que le dragon chérissait tant et sentant que quelque chose n'allait pas, réussit à la piéger. Djaul, qui surveillait de loin sa création, comprit alors qu'il était découvert et s'enfuit. Le dragon, fou de rage, acheva la créature, et alors qu'il allait détruire le Dofus, celui-ci se mit à éclore. Bolgrot était né.


Naissance de Bolgrot

L'Aurore Pourpre

Le 12 Descendre de l'an 24, la ville de Brakmar est érigée en une nuit par le seigneur des démons, Rushu. Un an plus tard, la montée en puissance de Brakmar affole Jiva, Pouchecot et Menalt qui font construire la ville de Bonta. Le 12 Septange de l'an 26 marquera l'histoire à jamais. Hyrkul le plus puissant admirateur de Djaul s'élance à l'assaut de Bonta avec une gigantesque armée. Menalt et Pouchecot, à la tête de l'Ordre du Coeur Vaillant, se dresseront contre l'armée démone : s'en suit une terrifiante bataille où Menalt et tous les membres de l'Ordre du Coeur Vaillant perdront la vie.

Alors que Hyrkul est au porte de la ville angélique, Raval, qui n'était qu'un simple spectateur de cette débauche de violence, ranimera les âmes des chevaliers du Coeur Vaillant pour anéantir les forces brakmariennes. Hyrkul, obligé de fuir vers le sud, est pourchassé par Ulgrude qui finira par le laisser pour mort. Un cri de victoire retentit d'entre les murs de Bonta, alors que lentement, le jour se levant sur les Landes de Sidimote, l'aurore était souillé par un pourpre sanguinolent. C'est pour cela que cette bataille fût appelé : "L'Aurore Pourpre".

Les deux cités se sont tenues mutuellement en respect. Afin de remplacer Menalt, mort au combat, dans sa protection du mois de Martalo, Ulgrude, en récompense pour son acte de bravoure lors de la bataille, hérite de la protection du troisième mois de l'année.

A voir :


l'Aurore Pourpre

La légende de Rykke Errel

Des années plus tard, le simple nom de Bolgrot faisait apparaître la peur sur le visage des villageois d'Amakna. Personne n'osait engager de combat contre ce dragon qui semait le chaos sur le continent. Un jour, un jeune Iop répondant au nom de Rykke Errel prit le courage d'aller défier l'animal. Contre toute attente, le fils d'Aguabrial se prosterna devant le guerrier et lui jura fidélité. Avec le temps, les deux compères devinrent inséparables.

Les mois passèrent, Helséphine fit son apparition. Cette jeune Iop fit battre le coeur du guerrier, et Rykke voulut présenter sa dulcinée à son ami. Qui aurait pu prévoir ce qui allait se passer ? Le dragon, devenu fou, tua la douce Helséphine et s'envola au loin en ravageant tout sur son passage. Rykke se lança à sa poursuite. Lorsqu'il le retrouva, les deux amis s'affrontèrent dans un combat titanesque. Grâce à ses armes et sa magie, Rykke terrassa le dragon. Mais mortellement blessé, le héros succomba peu après l'affrontement.

Lorsque les sages du monde apprirent la nouvelle, et afin de comprendre pourquoi le dragon était si dévastateur, ils partirent autopsier sa dépouille : dans son corps se trouvaient six Dofus. Ayant conscience du pouvoir des oeufs, ils décidèrent de les cacher aux yeux du monde. Les Dofus finirent par être oubliés, jusqu'au jour maudit où les sages découvrirent que les oeufs du dragon avaient disparu. Peu à peu, la rumeur se répandit, les plus âgés racontaient l'histoire de Rykke, les aventuriers affluaient, tous cherchaient où pouvaient bien se trouver les Dofus ainsi volés.

A voir :


Rykke Errel

La guerre des cités

En l'an 132, Hyrkul est de retour, la puissance de Brakmar est à son apogée. Djaul, déguisé en dieu Xélor, capturera Jiva et la séquestrera à Brakmar. Ulgrude sera mis au courant et foncera pour sauver la protectrice de Javian. Arrivé sur place, il délivrera Jiva et affrontera Djaul dans un combat singulier où les deux combattants finiront épuisés. Il ne reste alors plus rien pour protéger Bonta d'un assaut des armées démones. Hyrkul profitera de cette faiblesse pour attaquer la ville de lumière, et malgré le forfait de Djaul, trop épuisé, Hyrkul partira avec l'idée que Brumaire et Raval l'aideront.

Il n'en fût rien. Les armées de Brakmar et de Bonta s'affronteront durant des années, un carnage sanglant finira par aboutir vers une victoire de Brakmar. Les pertes sont colossales, les deux cités ne sont plus que ruines et désolation. Maimane le Stabilisateur décidera alors d'enfermer les émotions humaines dans des totems afin que les batailles et les guerres stoppent. La violence commencera à s'atténuer. En l'an 325, Hyrkul et des fervents de Djaul se lanceront dans la création du village de Gisgoul dans le nord-est de ce qui reste de Brakmar. Mais le village finira tout de même dévasté par une escouade Bontarienne, menée par Katar.

A voir :


Guerre des Cités

Le pacte brisé et l'ascension d'Allister

En l'an 505, le pacte fait entre les dieux et démons est rompu. Ce traité, conclu à la création du monde, interdisait aux démons de mettre les pieds dans le monde des dix. Hélas, l'histoire des Dofus égarés fut connue du monde des démons et Uk'Not'Allag' décida de briser cet accord en envahissant les terres d'Amakna, aidé de ses alliés. Les années suivantes ne furent que ravages et désolation. Durant sept ans, Amakna fut soumise aux forces démoniaques.

Pendant la septième année de malheur, Allister, un jeune Féca éleveur de Bouftou, rencontra une dame qui se trouve être la déesse Feca en personne. Cette dernière lui apprit qu'il lui était possible de mettre fin à la période noire que connaissait actuellement le monde. Comment ? Grâce à une invention utilisée dans le métier de berger pour entraver les Bouftous, employée autrefois par son père et son grand-père. Allister eut donc comme mission d'utiliser cette invention contre le chef de l'invasion.

L'éleveur de Bouftous dû faire le sacrifice de son bétail, et offrit à Uk'Not'Allag' le sang de son troupeau, chose dont les démons raffolent. Après un festin de roi, celui-ci s'endormit. Allister put alors installer les « têtes à claques », cette invention de son grand-père, aux poignets du démon. Ce dernier fut confiné à l'immobilité, ces entraves ayant le pouvoir de l'empêcher de digérer : il arborera dès lors une gigantesque bedaine. Amakna, délivrée de la menace des démons, remercia Allister en le proclamant RoI.


Allister

L'évasion de Uk'Not'Allag'

Le 21 Apérirel 636, les roublards de Vil Smisse, ancien fervent de Djaul, partirent dans la prison d'Amakna pour libérer Uk'Not'Allag'. Bien que les raisons ne furent pas connues, un groupe de roublards menés par Léthaline Sigisbul et un mercenaire expérimenté dans les évasions furent vite rejoints par une masse importante de Brâkmariens, qui réussirent à libérer le démon de sa geôle (NDLR : voir l'event du le vendredi 26 Aperirel 636 et l'évasion d'Uk'Not'Allag').

Malgré le courage des guerriers de la cité de Bonta pour arrêter les Brakmariens, Uk'Not'Allag' fut conduit jusqu'à la cité pourpre. Depuis, le démon ne donne plus de nouvelles et cherche encore un moyen de se libérer de ses chaînes, qui le gardent toujours prisonnier.

A voir :


Evasion de Uk'Not'Allag


Mais l'histoire nous apprend que Rushu, le roi des démons, a toujours pour but de rejoindre le panthéon des Dieux... et pourquoi pas grâce aux Dofus...

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Dofus ?

2843 aiment, 502 pas.
Note moyenne : (3484 évaluations | 223 critiques)
8,0 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dofus
(2267 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

9709 joliens y jouent, 12418 y ont joué.