Les Kwaks









en-tête kwak en-tête nid

















Il est un lieu où la terre s'attache à l'azur par d'ardents vents de chair. Ils rayent les cieux et les temps d'aquarelle volatile. Se dressant en gardiens, ils reposent docilement auprès du géant de pierre qui porte leurs perchoirs. Brise ou tempête, l'humide humeur des airs tient dans un coup de bec, vacille, poussée par le vertige des hauteurs et condamnée par la hargne des universels. Ceux-là même qui, plus que la montagne, sont durs et ne ploient pas. Le grand roi créateur s'incline et ne chante pas.








Boussole JOL

Les Wazos
Habitat
Typologie et techniques de combat
Butin

 

bete Les Wazos

Les Kwaks sont des rapaces agiles au bec tranchant. Les différentes races sont très colorées et indiquent par leur couleur l'élément auquel elles sont liées. Il faut prendre en considération l'affinité élémentaire de chaque volatile pour savoir quels sont ses points forts et ses points faibles.

Les Kwaks bénéficient d'une protection parfaite à leur élément ainsi que de 50% de résistance à l'élément neutre. Leur élément contraire constitue une faille importante, ils y sont extrêmement sensibles ! Les deux restants sont à 0% de résistance.Les Kwaks de Terre, qui sont verts, résistent aux attaques terrestres et craignent les assauts du ciel. Les Kwaks de Flamme, qui sont orange, bravent les coups enflammés et redoutent les sorts des eaux. Les Kwaks du Vent, qui sont blanc et violet, sont insensibles à l'élément Air et tremblent devant les secousses de terre. Les Kwaks de Glace, qui sont bleus, sont indifférents aux charges aqueuses et sont vulnérables aux offensives de feu.

Les Kwakères, mères redoutables des Kwaks, suivent un système semblable, mais elles sont bien plus tenaces. Chacune d'elles profite de 100% de résistance dans son élément ainsi que dans l'élément neutre. Elles n'ont en revanche pas d'élément faible, et le reste de leurs résistances atteint 25%. Ces Kwaks un peu particuliers logent uniquement dans les hauts nids décrits plus bas.

Les Bwaks, qui sont les poussins des Kwakères, subissent eux aussi la loi des éléments. Comme leur mère, leur élément majeur leur procure 100% de résistance et il en va de même pour l'élément neutre. Ils n'ont pas de faiblesse en particulier, mais toutes leurs autres résistances sont nulles.

Le Kwakwa, grand roi reproducteur, est un peu plus original. Il ne peut être inquiété que par un seul élément, auquel il résiste à 25%. Cet élément est aléatoire; cela peut être n'importe lequel, même neutre ! Étant donné que le Kwakwa est bâti comme une forteresse, avec ses 75% dans toutes les autres résistances, la meilleure chose à faire pour le contrer est de prévoir des techniques d'attaques de tous les éléments. Les dégâts de poussée ne sont quasiment d'aucun secours, puisqu'il y est presque totalement insensible.

habitat Habitat

Tous les types de Kwaks vivent en haut de la Montagne des Craqueleurs. Ils sont répartis sur toutes les cartes mais plus souvent sur les quatre cartes correspondant au nid de chaque race de Kwakère. Pour en affronter une, il suffit de s'avancer au pied de leur nid. Les Kwaks ne prêtent pas attention à la couleur de la maîtresse des lieux et sont présents quelle que soit la Kwakère de la carte. decor En [-5, -9], au-dessus du Zaap de la région, se trouve le nid de la Kwakère de Terre. Á l'Ouest, en [-6, -9], niche la Kwakère de Flamme. Le nid de la Kwakère du Vent est un peu plus bas, en [-5, -7]. Il faut progresser vers le temple Sacrieur pour parvenir au nid de la Kwakère de Glace, en [-1, -8].

Le majestueux Kwakwa possède également son propre nid, mais les Kwaks qui le fréquentent ont à coeur de le défendre, et c'est pourquoi on le considère à juste titre comme un donjon, dont l'entrée se situe en [-4, -7].

Les Bwaks attendent sagement dans leur oeuf qu'on daigne les inviter à éclore. Pépiant librement sur la carte de leur naissance, ils attaqueront sauvagement l'auteur de leur éclosion si celui-ci vient à les défier. S'il tarde, d'autres aventuriers pourront tenter leur chance. Si vous parvenez à les terrasser, ils se calmeront et se joindront à vous en tant que familiers. On en trouve quelques-uns dans le nid du Kwakwa.

typologie Typologie et techniques de combat

kwaks

Les Kwaks sont fragiles mais leurs pouvoirs, leur bec coupant et leurs serres acérées savent écharper les imprudents qui voudraient mettre le Kwak au four avant de l'avoir tué ! Leur sort Kwakoukas agit comme une bourrasque : en ligne, il projette sa cible à distance. Il n'est pas rare que des dégâts de recul viennent s'ajouter à ceux occasionnés par le coup porté, rendant Kwakoukas dangereux. Les Kwaks s'en serviront plus rarement si leur adversaire est à portée de leurs autres attaques, on peut donc éviter d'encaisser le Kwakoukas en s'approchant de son auteur potentiel. Attention tout de même car ces rapaces tirent savamment parti de ce qui les entoure pour infliger de nombreux dégâts de recul. Á trois cases de distance ou plus près, les Kwaks usent de Wakpot sur leurs ennemis. De faible puissance, ce sort est surtout nuisible à cause du malus important qu'il inflige. Entre 1 et 200 points de la caractéristique liée à l'élément du Kwak vous sera retranché pendant trois tours. Par exemple, un Kwak de Terre s'en prendra à votre force. Il en profitera également pour vous voler un peu de vie, mais Wakpot étant léger, cela n'aura que peu de conséquences. La troisième attaque des Kwaks est plus virulente, quoi que comparable à un Kwakoukas bien placé. Utilisée uniquement au corps à corps, Éventration occasionne entre 50 et 150 dégâts environ. Les volatiles privilégient pourtant leur Wakpot, qu'ils emploient plus régulièrement.



kwakere

Les Kwakères sont très semblables aux Kwaks. Elles usent des mêmes sortilèges pour se battre et elles ont autant de Points d'Action et de Points de Mouvement. En revanche, ces sentinelles sont plus coriaces et plus violentes que leurs camarades. Les dégâts qu'elles infligent sont un peu plus conséquents, mais pas suffisamment pour que les chasseurs de Kwaks les craignent.


bwak

Les Bwaks sont petits, mignons... Ne vous y fiez pas ! Contrairement aux apparences, ils ne sont pas sans défense ! Ils courent vite et passent leur temps à fuir. Prévoyez des attaques à longue portée ou coincez-les, sinon vous risquez de les poursuivre indéfiniment ! Ces poussins n'ont qu'un seul sort : Bwakikui. Ils le projettent en ligne sur de longues distances, causant entre 30 et 100 dommages. Ils s'en servent deux fois dans leur tour mais jamais sur la même cible.



kwakwa

Le Kwakwa est imprévisible. On ne peut anticiper son élément faible, il convient donc de préparer des techniques de tous les éléments afin de s'adapter au rapace. Il est extrêmement agile et se tirera d'un battement d'ailes des embuscades de ses ennemis, aidé par ses 7 Points de Mouvement. N'espérez pas contourner une faiblesse défavorable en poussant l'oiseau contre des obstacles, il s'en sortirait sans une égratignure. Kwakoukas et Wakpot sont des armes connues, puisque maîtrisées par les autres Kwaks. Un peu plus puissantes chez le Kwakwa, on notera également que le malus engendré par son Wakpot est déterminé par son élément faible. Par exemple, s'il est faible au feu, Wakpot absorbera de l'intelligence. Le sort principal du roi oiseau est Kwakalarme, dont il se sert tous les deux tours. Il lui permet d'invoquer un membre de sa famille, c'est-à-dire une Kwakère, un Kwak ou un Bwak, de manière aléatoire. L'individu sera de l'élément auquel le Kwakwa résiste moins (25%). Jusqu'à trois de ces oiseaux de proie peuvent être présents en même temps aux côtés de leur souverain. Kwakalarme procure également 2 Points d'Action à son lanceur, mais cet effet s'achève dès la fin de son tour, il ne peut donc pas tirer parti de cet avantage. Le Kwakwa est hargneux et attaquera sans relâche. Débarrassez-vous rapidement de ses compères avant de vous occuper de lui, où les dégâts de recul cumulés pourraient s'avérer mortels.

butin Butin

Les Kwaks et leur roi, le Kwakwa, laissent derrière eux des plumes en abondance, ainsi que leur bec, mais plus rarement. Les jeunes Kwaks sont en revanche les seuls à qui on peut arracher les griffes, pour peu que l'on dispose d'au moins 200pp.

Ces ressources sont très utiles puisqu'elles permettent de confectionner les nombreux objets des panoplies des Kwaks (une par couleur) et du Kwakwa. Cette dernière est souvent prisée pour ses caractéristiques atypiques, que l'on peut retrouver sous forme de runes après avoir brisé les équipements dans l'atelier des forgemages.

Rien de tout cela ne peut être obtenu des Kwakères, mais on se satisfait volontiers d'un de leurs précieux oeufs, renfermant des Bwaks à domestiquer. Chaque Kwakère couve des oeufs de sa race, plutôt faciles à dérober.

La seule chose à récupérer d'un Bwak est le bwak lui-même, qui fait un familier agréable.

On peut extraire du Kwakwa deux hormones différentes, celle du bwak, et celle du phénix. Ces substances interviennent dans la préparation de potions renforçant les familiers.

De délicieux nuggets** peuvent être cuisinés à partir de viande d'oiseau** issue des Kwaks, qui peuvent être dépecés par les chasseurs à partir du niveau 40.



Article illustré par Likhas et Lumiciole.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Dofus ?

2844 aiment, 504 pas.
Note moyenne : (3487 évaluations | 223 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dofus
(2268 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

9724 joliens y jouent, 12438 y ont joué.