Critiques de Dofus

Critique favorable la plus utile

VS

Critique défavorable la plus utile

117 personnes ont trouvé cette critique utile.
Bonjour. Après 9 ans passés sur DOFUS, je vais émettre une critique sur ce jeu. Le jeu en lui même est très bien pensé et suivi par les développeurs. Dofus est frais, amusant, complet et surtout il est "tactique", comparé à la plupart des autres MMORPG ou il suffit de cliquer le plus rapidement possible sur les sorts pour être un champion. Aux débuts du jeu (2004) , l'expérience était très satisfaisante, d'ailleurs Ankama a récolté diverses récompenses à l'époque au niveau ...
Publiée le 13 août 2013 par Nollydiar.
15 personnes ont trouvé cette critique utile.
Toi qui cherche un jeu intéressant et agréable. DOFUS fut jadis un paradis, avec ses petits bugs (les minutes d'attente au Zaap d'Astrub quand il y avait des masses de personnes sur la map) et ses musiques douces et entraînantes. Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin, si vous vous baladez dans cet univers qu'est désormais Dofus, le grand nombre de joueurs que vous y verrez n'est qu'une illusion. Une grande majorité de joueurs jouent avec quatre comptes ou plus et bizarrem...
Publiée le 13 juin 2014 par skakuu.
  • 21 sept. 2017
    0 personne sur 2 a trouvé cette critique utile.
    Y jouant depuis les bêtas depuis que j'ai 15 ans (j'en ai 30) , ce jeu était une merveille.

    Oui, était. 

    Visuellement, irréprochable. le jeu est beau, l'univers est particulier et travaillé.
    La prise en main est simple et tout nouveau joueur débutant sur le jeu n'aura aucun mal à s'y retrouver.

    Malheureusement, étant au niveau max depuis plus d'une décennie sur huit comptes et ayant une très bonne optimisation, j'en suis arrivé à ne plus savoir quoi faire sur le jeu.

    Ankama a supprimé tous les modes de jeu que tout le monde aimait et a rajouté certaines choses qui ont complètement détruit le jeu :

    - Les traques ont disparu : c'est LE mode de jeu que tout le monde adorait, traquer sa proie de partout avec gain d'xp, de kamas et de notoriété.
    Je n'ai jamais compris pourquoi ils l'ont enlevé (même si tous les "kikouloljeankevin" qui pleuraient sur le forum et le support ont, je pense, forcé les dev à supprimer ce mode si génial) .

    - Les alliances : ou comment défoncer le PvP pur sur un jeu...
    Réunissez tous les meilleurs joueurs d'un serveur dans une méga grosse guilde, et vous avez un monopole des zones de drop, d'xp et vous n'avez plus aucune opposition. 
    "De mon temps", avant les alliances, il y avait une guerre incessante entre 6-7 grosses guildes qui tentaient de se tailler la part du lion, générant du PvP avec les attaques de percepteurs. Maintenant, imaginez une guilde avec 90 joueurs prêts à défendre leur percepteur tout le temps.
    Et quand l'attaque est trop forte, il n'y a plus aucune résistance...

    - Les dofus : avant, tu devais passer des heures pour espérer avoir un dofus, car oui, ils se dropaient. Maintenant, les jets sont fixes, et disponible via une quête... quand toi tu as passé des années à suer, voilà qu'Ankama décide de favoriser les nouveaux joueurs, sans aucune reconnaissance de ton temps passé...


    J'attends avec impatience l'ouverture mi-octobre du serveur monocompte... Recommencer à zéro, sans monopole, à l'ancienne... Trimer pour monter son personnage, s'équiper, se parchotter... retrouver cet engouement des débuts, et rusher le ladder, devenir le plus riche, ou le plus fort...

    Car malgré tout, ce jeu est magnifique, mérite un 10/10... Mais il perd la moitié de sa valeur, à cause de développeurs qui refusent d'écouter la communauté, la vraie, et préfère tendre l'oreille vers ceux qui se plaignent car ils n'ont pas ce qu'ils veulent tout de suite...
    0 personne a trouvé cette critique utile.
  • 22 janv. 2017
    1 personne sur 3 a trouvé cette critique utile.
    Points forts :
    - Personnalisation du stuff ;
    - Économie stable et riche ;
    - Activités très diversifiées ;
    - Staff à l'écoute ;
    - Possibilité de s'abonner avec l'argent du jeu ;
    - Gameplay non-répétitif ;
    - En constante évolution ;
    - Humour et références à tout et n'importe quoi ;
    - Personnalité des classes sans égal ;
    - Trois modes de jeux (serveurs classiques, héroïques et épiques) intéressants MAIS très faible population dessus ;
    - Grosse communauté (et gros youtubeurs, beaucoup de tutoriels et fan-sites) ;
    - Univers transmédia très travaillé ;
    - Level design très inspiré et original (et les fx sont faits à la main) ;
    - Dispose de son propre magazine d'info.

    Points faibles :
    - Image de communauté kikou (alors que simplement représentatif de la société égoïste actuelle et que l'âge médian est au-dessus de la barre des 20 ans) .
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 19 oct. 2016
    Excellent jeu qui intègre l'univers de Dofus sur téléphone où l'on peut visiter le monde des 15 sans abonnement obligatoire - un jeu totalement gratuit donc, avec un large choix de classes, avec de nombreuses compétences et une aventure complétement dingue sur téléphones. Rien à redire sur la qualité des serveurs qui, pour le moment malgré la grande population, tiennent le coup.

    L'une des particularités de Dofus Touch, autre que de jouer via son téléphone, est un HdV (un hôtel des ventes) "portable". Fini de traverser une multitude de maps pour y vendre votre butin, vendez tout à portée de main. De plus, la plupart des serveurs Dofus Touch sont nouveaux et donc il est assez facile de débuter et de vous faire un minimum de stuff, le tout avec vos amis et en prenant du bon temps.

    De nombreuses mises à jour sont à venir, qui embelliront de plus en plus le contenu du jeu.

    Un accès PvP (Players vs Players) est aussi disponible, aussi bien en 1v1 qu'en 3v3 et plus, un régal de stratégie qui saura faire plaisir à nos amis férus de PvP, en plus d'un large panel de monstres pour le PvM (Player Vs Monsters) .  

    Pour ce jeu, je donne une note de 8/10 bien méritée. Déjà que Dofus sur PC est un pur régal, sur téléphone ou tablette, jouer où bon nous semble est un bon moyen de faire passer le temps !
  • 29 sept. 2016
    10 personnes sur 10 ont trouvé cette critique utile.
    Je me devais de parler de ce jeu qui m'a fait renouer avec Dofus, que j'avais dû laisser derrière moi il y a deux ans, faute d'espérance de voir mes attentes être réalisées un jour. Je considère toujours Dofus comme étant un très bon jeu, mais il y a à mon sens deux énormes défauts que je ne pouvais plus supporter : les bots et le multi-compte.
    Ces deux choses font partie intégrante du jeu depuis des années maintenant et soit on fait avec, soit on va voir ailleurs malheureusement.

    Mais maintenant il y a Dofus Touch et Dieu sait que j'étais sceptique au départ. Je m'attendais à un Dofus tronqué, compressé, bien moins complet que la version PC parce que voilà quoi, c'est sur tablette et dans l'imaginaire collectif des gamers, une tablette c'est nul et pas puissant, c'est limite si j'imaginais pas un jeu King en version Ankama...
    Au final après m'être renseignée, j'ai vu que le jeu avait l'air bien fini alors je me suis dis "pourquoi pas, c'est gratuit" (le système économique, j'y arrive) et là c'est la claque, on est sur une version finie et complète du jeu, c'est bien la 2.14 comme elle a été sur PC et rien n'a été enlevé. Que ceux qui n'ont aucune idée de ce à quoi ressemble Dofus Touch se rassurent donc, on est bien sur DOFUS MMO, pas un dérivé simplifié "parce que c'est une tablette". On a sans doute là le jeu le plus complet sur tablette d'ailleurs.

    Mais ce qui nous intéresse ce n'est pas la ressemblance avec la version PC mais plutôt les différences entre les deux versions que voici (attention, lecture en approche et pas de TLDR, vous êtes prévenus) .


    Le système économique

    C'est certainement ce qui sera le plus déroutant pour un habitué de Dofus PC (mais pas si vous jouez à Wakfu) , car Dofus Touch est gratuit, pas d'abonnement à prévoir, vous pouvez jouer sans débourser un centime. Bien évidemment, il existe une boutique où l'on peut acheter des Booster pack (d'une semaine ou d'un mois, pour le même prix en euro que l’abonnement Dofus à durée équivalente) qui vont augmenter de 50 % votre expérience combat et métier ainsi que des cosmétiques, des services et des familiers/montilliers. On est encore loin du Grand Bazar mais bon, c'est pas plus mal de ne pas crouler sous les offres directement.

    Ce qui va également changer par rapport à Dofus PC, c'est la disparition des ogrines au profit des goultines. Dans l'idée, c'est la même chose, une monnaie alternative qu'on achète en devise, ce qui change c'est qu'il n'y a pas de conversion kamas/goultine à faire dans une BaK (qui n'existe tout simplement pas sur Touch) , on a donc deux monnaies (kamas et goultine) qui coexistent dans le jeu et dans la boutique. Oui vous avez bien lu, vous pouvez acheter des équipements IG en goultine comme en kamas et vous pouvez acheter du contenu de la boutique en goultine comme en kamas.
    Evidemment, un taux de conversion est appliqué (une goultine ne vaut pas un kamas vous vous en doutez) et ce taux évolue en fonction des flux monétaires du serveur (plus d'informations ici) .

    Et puisque c'est une critique, je dois donner mon avis. Personnellement je trouve que l'abonnement n'est plus adapté aujourd'hui, du moins plus sur un jeu comme Dofus et même si les ogrines existent, les nouveaux joueurs n'y ont pas accès et sont donc tentés de farmer leurs premiers kamas juste pour s'abonner, ce que je ne trouve pas sain. Puisque Dofus Touch vise aussi (et surtout à vrai dire) les nouveaux joueurs, ce système économique me semble bien adapté pour eux et en adéquation avec les habitudes de consommation d'aujourd'hui.


    La portage sur tablette

    Sans doute ce qui intéresse le plus les sceptiques, l'ayant moi même été à ce sujet. Je trouve au final que le jeu a été très bien porté sur ce support au point qu'il m'a paru très vite naturel de jouer à Dofus sur une tablette. Le format tour par tour, le map par map et les graphismes un peu cartoon font que ça passe complètement, de plus le jeu est fluide (forcément, on joue un seul compte) et très beau (c'est appréciable de voir en surbrillance les éléments touchables si on le désire) . On sent qu'il y a eu un travail de fait pour rendre le jeu aussi agréable que possible à jouer au doigt (ou au stylet) . Beaucoup d'interfaces ont été revues, on peut lancer nos sorts en "drag-and-drop" (glisser-déposer) en plus du "point-and-click" classique, l'hdv est consultable de partout depuis un onglet et l'interface d'élevage a été complètement revue pour une utilisation en drag-and-drop.

    Le seul point négatif (ou tout de moins, qui est à améliorer) qui gênera forcément les joueurs PC, c'est le chat. On ne va pas se mentir, appuyer sur un onglet qui va ouvrir une boîte de dialogue plus le clavier numérique qui vont prendre tout l'écran, c'est pas la joie. Déjà, les accents sont pénibles à utiliser à cause du clavier numérique, on ne voit plus ce que l'on fait quand on écrit puisque ça prend tout l'écran, changer de canal ou de destinataire de message est compliqué... Au final, je pense que ça aurait sans doute pu être simplifié, le système de canal identique à Dofus PC n'est peut être pas une bonne idée mais dans ce cas, tout serait à refaire et je peux comprendre qu'AG ait eu d'autres priorités lors du développement de Dofus Touch puisque même si ce n'est pas pratique, on peut quand même communiquer et c'est le plus important.

    Le bon point c'est qu'en combat, il y a les textes rapides qui permettent de montrer une case puis de sélectionner une phrase toute faite pour éviter d'écrire. C'est appréciable, mais l'équipe travaillant sur Dofus Touch a admis elle-même que la communication était un problème et qu'ils devront l'améliorer dans le futur. Plus qu'à attendre donc, de toute façon vu le flood dans les canaux j'imagine que tout le monde s'y est déjà habitué.


    Les serveurs de jeu

    Actuellement il y a deux serveurs de jeu. Grandapan fut le premier (d'abord canadien puis international en raison de la présence d'anglophones) et un mois plus tard, Oshimo a ouvert officiellement pour les joueurs francophones. Il s'agit de nouveaux serveurs n'ayant aucun lien avec les serveurs PC, jamais il ne sera possible de migrer d'un serveur PC vers un serveur Touch et inversement (de même qu'il est impossible pour un joueurs d'Oshimo de migrer sur Grandapan et inversement) .

    Qui dit nouveaux serveurs dit économie neuve, on en est à cette période où un simple gelano (sans fm) coûte 7M, où l'élevage c'est de la rousse/amande/dorée  (les came et dd armure de la boutique sont donc bien plus communes que les dindes normales, c'est assez cocasse) où monter un métier rapporte gros et où il faut trouver un groupe de gens pour aller dropper ou xp.
    Le must étant bien évidemment l'absence de bot et le nombre très faible de multi compte (en théorie tout le monde joue mono à moins d'avoir plusieurs tablettes, après par des moyens pas forcément légaux on peut toujours outrepasser les restrictions tablette mais ça reste assez lourd et peu de gens le font réellement du coup) qui font que cette économie risque de perdurer longtemps.

    C'est précisément cet enjeu économique où tout est à refaire et où le moindre bon filon rapporte très gros qui m'attire sur ce serveur, sans compter qu'il y a pas mal de joueurs novices sur Dofus Touch, ce qui avantage d'autant plus les anciens joueurs. Il est évident que si votre plaisir sur Dofus consiste à enchaîner des mob à huit comptes et à jouer en autarcie, vous risquerez d'être déçus sur Dofus Touch.


    Population

    Ce n'est pas forcément la même que sur PC (en tout cas, des actuels joueurs de Dofus sur PC) . Tous les joueurs que j'ai rencontré jusqu'à maintenant sont d'anciens (voire très anciens) joueurs ayant stoppé il y a longtemps (souvent vers la 2.0) , il y aussi beaucoup de nouveaux joueurs ne connaissant pas Dofus ou que de nom. Ainsi, Incarnam et les zones BL sont très, très peuplées, n'ayez pas peur de vous retrouver seul que ce soit aux bouftou, à Astrub, aux prespic, aux scara ou aux gelées, il y a du monde pour xp et dropper (et il y aura aussi du monde pour vous couper les arbres et le minerai sous le nez à n'importe quelle heure de la journée ; ) ) .
    De manière générale, Oshimo est très peuplé pour un serveur où on ne joue techniquement qu'un seul personnage en même temps, mais comme il est le seul serveur francophone, ce n'est pas forcément étonnant.


    L'évolution des MàJ par rapport à Dofus PC

    Je pense qu'il ne faut pas voir Dofus Touch comme une "version retardée de Dofus PC mais sur tablette". D'une part en raison de tout ce qui j'ai expliqué au dessus et qui différencient déjà pas mal les deux versions du jeu, mais aussi parce que l'équipe avait déjà laissé entendre qu'ils n'étaient pas tenus de faire évoluer Dofus Touch strictement comme Dofus PC.
    S'il est quasi certains que Dofus Touch récupérera des contenus très importants comme les Eliotropes/Huppermages ou les dimensions divines, je ne mettrai pas ma main à couper que Touch récupérera forcément les refontes (métiers/classes) , les Havres-Sacs, les idoles ou les chasses aux trésor. Peut-être que ça sera implanté mais différemment pour la tablette ou peut-être que ça sera remplacé par complètement autre chose, qui sait ? En attendant, on laisse évoluer le jeu tranquillement.


    Pour finir

    Si vous avez tenu jusque là, c'est que le jeu vous intéresse alors la meilleure chose que je puisse vous conseiller c'est de prendre une tablette (empruntez celle d'un ami si vous n'en avez pas, le téléchargement de Dofus Touch est gratuit, y jouer aussi) et d'essayer. Cela peut faire peur de recommencer de rien, mais l'ambiance de Dofus Touch est tellement différente de Dofus PC qu'on se prend vite au jeu. On pourrait presque comparer ça à une expérience serveur héroïque par rapport aux serveurs normaux, mais avec des enjeux différents.
    Je pense donc que Dofus Touch n'est pas à mettre dans le même panier que son grand frère sur ordi, il est plus à voir comme une alternative pour les anciens joueurs qui ne désirent pas revenir sur PC, pour les novices qui y trouveront un serveur neuf avec des gens de leur niveau, mais aussi pour les joueurs de Dofus PC désireux de renouveler leur expérience sur le jeu.
    Publié le 19 août 2016 à 05:06, modifié le 29 sept. 2016 à 23:20
    10 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 12 août 2016
    2 personnes sur 2 ont trouvé cette critique utile.
    Bonjour, aujourd'hui je vais vous faire part de mon ressenti quant à Dofus, ce jeu français au tour par tour que j'apprécie tout particulièrement. En deux parties, suivies d'une petite conclusion pour exposer mon avis.

    Les points forts :
    • Un jeu au tour par tour français, ce qui se fait plutôt rare ;
    • Un choix parmi plus de 17 classes (18 en décembre) , ce qui laisse un assez large choix pour le joueur ;
    • Un univers et des graphismes riches et édulcorés, teintés d'humour et de jeux de mots cocasses ;
    • Un panel d'activités pouvant contenter tout le monde : combat PvM, combat prismes/percepteurs, quêtes, chasses aux trésors, métiers, commerce, 1 vs 1, Kolizéum, Alliance vs Alliance (KotH) , élevage, glandage au village d'amakna ;
    • Le fait de pouvoir personnaliser son personnage à son gout ;
    • Des donjons pour tous les niveaux et pour tous les goûts (de niveau 1 à 200, normaux ou à vagues) ;
    • Du contenu qui s'étoffe d'année en année ;
    • L'interaction entre les joueurs ;
    • L'obtention des dofus (oeufs de dragons légendaires) via une série de quêtes plus ou moins épiques.
    Les points faibles :
    • Outil de recherches de groupes obsolète et inutilisé (tout comme les défis communautaires) ;
    • Le mercenariat, je vais blâmer autant le mercenaire que le client, cette pratique consiste à payer un joueur pour qu'il nous fasse réussir un donjon/combat, cette pratique s'est vue généralisée du au fait des donjons toujours plus difficiles qui sont sortis, mais aussi due à la passivité de certains joueurs voulant tout sur un plateau d'argent sans avoir à remuer le petit doigt ;
    • La désertification de certains serveurs, on a vu dernièrement, une énorme vague de migration de joueurs vers d'autres serveurs, entraînant une désertification de certains et une surpopulation chez d'autres ;
    • La communication entre joueurs et studio, elle tend à s'améliorer, cependant il y encore plein de lacunes (bugs de bêta-test corrigés 1 à 2 mois après une mise en ligne officielle, le fait de devoir chercher des informations sur JOL ou Twitter car elles ne sont pas présentes sur leur forum officiel, etc.) ;
    • La communauté, sur ce point je ne vais pas dire qu'elle est immature, car des imbéciles, il y en a partout. Ce que je vais reprocher (et qui va faire écho avec un des points précédents) , c'est l'entraide qui a disparue ou presque, le vocabulaire des joueurs a changé : on ne dit plus "peux-tu m'aider à..." mais "peux-tu me faire passer...", maintenant on ne s'entraide plus entre joueurs, on fait appel à des passeurs pour réussir X ou Y donjons, une mentalité que j'essaye de faire changer à l'échelle de mon alliance sur mon serveur : promouvoir l'entraide, prendre le temps d'aider les jeunes joueurs monocomptes pour leurs quêtes et donjons, plutôt que de les laisser avoir recours au mercenariat. Il est bien plus instructeur et galvanisant de réussir un donjon ensemble à la sueur de son front que de payer et passer ses tours dans ledit donjon.


    Pour conclure, Dofus est un bon jeu autant pour les casuals que ceux qui vont y passer beaucoup plus de temps, son histoire, son univers, ses musiques sont très agréables avec beaucoup d'activités et de joueurs (selon votre serveurs) avec qui interagir. Ce que je préconise, c'est de tisser des liens solides avec un groupe d'amis / une guilde / une alliance avec qui progresser dans le jeu, il n'y a rien de pire que de jouer seul. De plus, cela permet de palier au problème des donjons élitistes et du mercenariat, un groupe soudé peut réussir à aller aussi loin que n’importe lequel des multicompteurs sur ce jeu, je vous parle d’expériences personnelles.
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 4 avril 2016
    3 personnes sur 4 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Rongemort
    J'ai quitté Dofus depuis plusieurs années déjà. Il m'arrive cependant de me connecter de temps en temps et m'y remettre quelques jours seulement (2-3 jours maximum) pour découvrir les nouveautés. Elle est loin l'époque où j'y jouais régulièrement.

    Dans cette critique je vais développer les points qui m'ont le plus marqué dans ce jeu (et pourquoi ils ne m'intéressent plus) . C'est donc totalement subjectif et partial, dans tous les cas je vous conseille de vous faire votre propre avis si vous hésitez à y jouer.


    De la stratégie !

    DOFUS est un jeu en tour par tour. Cela signifie donc que chaque personnage du combat joue chacun son tour (un allié puis un ennemi à la suite) . Les combats se disputent sur une carte quadrillée. Jusqu'ici c'est une sorte de jeu d'échec donc sauf que chaque personnage possède des points d'actions (pour lancer des sorts) , des points de mouvements (pour se déplacer sur la carte quadrillée) et des points de vie. Voilà la base de la base (c'est vraiment simple à comprendre dans les faits au bout de quelques combats) . Le jeu implique d'autres notions bien sûr mais je ne vais pas rentrer dans les détails, une vidéo sur youtube serait bien plus parlante.

    C'est fun. 90 % de DOFUS, ce sont des combats. On s'amuse donc beaucoup... au début. Oui parce que, en partant du principe que vous vous créez un compte sur ce jeu, vous allez devoir choisir une classe avec une façon de jouer unique. Si vous jouez un Roublard par exemple, pratiquement tous vos sorts seront en rapport avec vos bombes. Sur les 100 premiers niveaux vous allez gagner de nouveaux sorts et découvrir ce mode de jeu mais au bout d'un moment vous aurez vite fait le tour. Cela va devenir ennuyant. 
    Voilà donc le premier point noir du jeu, le changement de classe n'est pas libre (par changement de classe j'entends garder vos points d'expérience au lieu de repartir à zéro) . Vous devrez payer pour le changement dans le magasin du jeu. Pourquoi est-ce ainsi ? Quelques éléments de réponse dans la prochaine partie...

    Les ogrines !

    Il s'agit d'une monnaie virtuelle. Vous pouvez acheter des ogrines avec des euros (avec votre carte bleue donc) puis :
    - vous abonner au jeu
    - acheter des services spéciaux dans la boutique du jeu (ce dont je parlais précédemment) , je vous laisse faire un tour dans la section "boutique" de leur site pour vous faire une idée
    - revendre ces ogrines à un autre joueur contre la monnaie sur les serveurs de jeu (les kamas) , tout se fait sur une plateforme automatique digne de Wall Street

    Si vous suivez bien donc, on en arrive à une situation où on se trouve à la fois dans un jeu payant (5€ par mois de base) mais aussi pay to win (puisqu'on peut acheter des services faisant gagner du temps et de l'argent en jeu) et "free" to play (pour ceux qui geek assez pour acheter des ogrines à un autre joueur) . Cette mise a jour est la première qui m'a sévèrement dégoûté de DOFUS, exit le mérite.

    Mais comment on en est arrivé là déjà ? A cause des bots...

    Les bots ! Cette plaie !

    Contrairement à ce que vous pourrez lire ici et là, les bots ont toujours infesté DOFUS (il n'y a jamais eu de belle époque sans aucun bots) . Je découvris ce jeu quand j'avais 13 ans, il y avait des bots. J'en ai 22, il y a toujours des bots. Pourquoi autant de bots ? Deux raisons : 
    - une plutôt "légitime" : les métiers de récolte sont réellement fastidieux (c'est du farm, j'en parle plus loin dans la partie qui traite de l'économie) ;
    - l'autre clairement plus problématique : les bots vendent des kamas (monnaie des serveurs de jeu) aux joueurs sur leurs propres sites contre des euros de manière illégale.

    C'est cette deuxième raison qui a poussé Ankama Games a mettre en place les ogrines. Quitte à ce que les joueurs achètent des kamas, autant que ce soit Ankama Games qui récolte les sous non ? Mais DOFUS possède une "communauté" tellement intelligente (ironie) qu'elle préfère quand même avoir recours à ces sites frauduleux pour acheter des kamas. Enfin d'autres joueurs utilisent les bots pour se faire des kamas et s'abonner. La boucle est bouclée.

    L'économie, un gâchis !

    DOFUS possède un système de craft génial. Vous pouvez gagner des ressources sur les monstres (ou contre les joueurs dans le cadre du PVP) , en récolter directement sur les cartes du jeu (bien que ce soit fastidieux, cela favorise l'immersion) ou par d'autres moyens. Ces ressources vous permettront de fabriquer d'autres choses encore (des équipements, des consommables...) , tout est imbriqué à la manière de poupées russes. Bien sûr, vous pouvez tout échanger et tout vendre. Le système en lui-même est vraiment trépidant, on a envie de trouver la bonne affaire, le bon filon qui rapporte et de se faire un max de fric ! C'est beau comme ça sur le papier mais les bots foutent tout en l'air. Ils génèrent des ressources à une quantité telle que des pans entiers de l'économie sont délaissés faute de pouvoir les concurrencer (qui peut rivaliser avec une machine qui répète les mêmes actions toute la journée sans se fatiguer ? ) .

    Le "problème" du multicompte

    Le multicompte, c'est quoi ? C'est le fait de jouer plusieurs personnages en même temps (il faut donc posséder plusieurs comptes et les abonner chacun puisqu'on ne peut jouer qu'un personnage par compte) . Aujourd'hui le multicompte est devenu la norme sur DOFUS. Pourquoi ? Parce qu'il est bien plus facile de gagner les combats (qui constituent 90 % du jeu comme je le disais au début) lorsqu'on a pas à se mettre d'accord avec quelqu'un d'autre sur la stratégie à adopter. De plus, le fait qu'il soit nécessaire de payer pour changer de classe incite les joueurs à composer des "teams" (plusieurs personnages appartenant au même joueur) ayant une bonne synergie capable de parer toutes les situations. En conséquence, certaines classes sont complètement délaissées par les joueurs soit parce qu'elles n'ont pas assez de synergie pour former une team, soit parce qu'elles ne parent pas toutes les éventualités malgré leurs synergies.
    Enfin ce phénomène du multicompte est autre cercle vicieux, puisque pratiquement tout le monde joue en multicompte les nouveaux joueurs sont isolés et sont incités à... jouer en multicompte (faute de pouvoir trouver un groupe de joueurs) .

    L'univers (l'histoire du jeu)

    DOFUS possède un univers riche, c'est indéniable. C'est l'obsession du directeur artistique d'Ankama Games : créer un univers "transmédia", en bref mettre en scène l'univers du Krosmoz à travers plusieurs supports (film, manga, jeu vidéo...) . Personnellement, je n'accroche pas. Pourquoi ? Parce qu'il manque une touche de "sérieux" de cet univers. 
    Cela ne signifie pas que je n'aime pas cet univers mais je ne peux pas y "croire". Tout est tourné autour de jeux de mots (ex : les bouftous = sorte de moutons qui bouffent tout) , de références dans un univers enfantin et mignon. Parfois c'est juste grossier mais la plupart du temps ça donne le sourire une fois qu'on a saisit le calembour.
    Pour comprendre cet univers, il faut donc prendre en point de référence le nôtre. En lui-même, il n'a pas de logique, de substance. C'est plutôt de l'ordre de la poésie, mais ça reste une œuvre d'art bien sûr. Pour autant ça ne peut pas être immersif selon moi.

    Les mises à jour importantes sont très rares (et prennent des années à arriver)

    Au-delà des extensions visant à étendre l'univers et l'histoire du jeu, celles dédiées à la stratégie sont vraiment rares :
    - il y a encore de grosses disparités entre les classes, bien sûr c'est un défaut commun à tous les jeux mais dans DOFUS certaines classes n'ont pas subi de changement depuis des années et je n'exagère rien ;
    - les combats se déroulent toujours de la même manière, alliées contre ennemis (deux camps) , il pourrait y avoir beaucoup plus de possibilités (plus de camps) , des conditions de victoire différentes ou bien l'utilisation d'éléments du décor...
    Publié le 4 avril 2016 à 06:22, modifié le 4 avril 2016 à 14:13
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 26 févr. 2016
    1 personne sur 6 a trouvé cette critique utile.
    Attention ça va être désordonné, j'écris ce qui me passe par la tête et je ne trie pas
    Désolée si j'en vexe certains qui se sentent visés ou je ne sais quoi, c'est LOGIQUE qu'il ne faut pas le prendre personnellement vu que je ne vous connais pas, c'est aussi dingue que je sois obligée de préciser ça...

    Je joue à Dofus depuis la 1.24, j'ai arrêté un an après la 2.0 par lassitude, j'ai mis ces dates au hasard je m'en souviens plus.
    J'ai voulu y retourner il y a peu et j'ai tenu un mois, voici tout ce qui m'a repoussée, sachant que j'étais partie sur Wakfu.

    - Les décors sont MA GNI FIQUES, les personnages sont d'une laideur...
    Les décors sont détaillés, ombrés, animés, ne ressemblent pas à un fond fait vite fait sous flash mais à quelque-chose de travaillé comme une illustration, en plus c'est très varié y'a vraiment de tout... Les personnages, eux, sont... Très mal animés... Des mains géantes, un torse trop bombé, des animations bien bizarres même avec la plus haute résolution... Regardez votre personnage s'asseoir, zoomez s'il le faut et vomissez dans votre bouche. Pareil pour quasi chaque émote, l'animation est ridicule. Sur un montilier, votre personnage sera un peu... écrasé.
    En parlant de montilier, tout le monde est sur un kramkram, je trouve ce truc tellement kikoo... Je trouve qu'Ankama vise trop les jeunes sur ce jeu... La possibilité de couleurs infinie pour des trucs bien fluos, les équipements qui se placent mal sur le personnage, le choix des 8 visages à la création du personnage, visage qui restera fixe et sans émotion...
    En combat sur les montiliers/DD les personnages sont tellement grands qu'on est obligé de passer en mode créature à chaque combat...
    Monter son personnage est TROP FACILE, c'est tellement PAS FUN de taper du 20x2 au lvl1, d'avoir accès à tous les métiers, de récolter en 2s...
    Retirer le bashing ? OK, mais là c'est niveau attardé, et pour les métiers, ça reste du bashing.

    J'apprends que les havre-sac, fonctionnalité de Wakfu, ont été ajoutés dans Dofus... Que ses décorations sont des décors de Wakfu...
    Je remarque que beaucoup de meubles, fleurs... Ressemblent à Wakfu...
    Je remarque que les pious, les bouftous, les tofus... Ont l'apparence de ceux de Wakfu...
    Bref, tout ce recyclage m'a bien remise en question sur Ankama, et c'est pourtant pas leur genre avec toutes ces familles de monstre, tous ces décors, ces histoires...

    J'essaye de PvP avec mon eni 200, le iop 200 d'en face soigne son allié de 1900 pour quelques PA avec son CaC, sentez ma déception et mon inutilité...

    Des gens quittent mon alliance pour une petite insulte ridicule, et des guildes suivent, et ensuite ils font leur propre alliance et tentent de nous voler des zones... Ils prennent ce jeu tellement au sérieux, c'est presque ridicule.
    Je n'osais pas dire un seul mot en alliance par peur de me prendre la tête avec les gens comme ça, justement, c'est mon caractère.

    Les récompenses des exploits donjon sont tellement abusées qu'en faisant une fois ou deux le donjon avec l'exploit, on ne le refait plus jamais.
    Les cadres pour pseudo et titres sont kitsch, c'est too-much, ça va bien avec la couronne mimibiotée et les couleurs fluos.

    Impossible d'avancer sans acheter ses kamas, l'économie est ruinée par les sites de ventes, les bots et les hackeurs.
    Ankama a alors mis en place la bourse aux ogrines.
    Je vois ça plutôt comme un site OFFICIEL d'achat de kamas indirect.
    On achète les ogrines sur le site et on les revend en jeu contre des kamas via une interface.
    On peut donc aussi acheter des ogrines avec des kamas via cette interface, ogrines qui servent à l'abonnement et à des trucs inutiles.


    Ceci est une conclusion
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 4 févr. 2016
    5 personnes sur 6 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Klud
    Commençons de manière simple, si Dofus était un MMORPG classique typé Action-RPG, je n'y serais surement plus depuis bien longtemps.

    Je joue et j'apprécie Dofus car c'est un un jeu de stratégie au tour-par-tour.

    Les -
    - Équilibrage compliqué des classes, bancal et long à "réguler".
    - Un jeu de stratégie où les gros dégâts offrent souvent plus d'avantages que la tactique.
    - Une partie du décor est en "SD", c'est donc moche sur un grand écran "HD".
    - Aucune utilisation de l'environnement pendant les combats.
    - Environnement très statique avec peu d'animations, même si un effort a été fait.
    - Des bots partout (PvE, PvP, élevage de monture, quêtes, etc.) .
    - Communauté peu mâture à certains niveaux de jeu.
    - Communauté en chute libre depuis l'avènement des "youtubeurs", du "e-sport" et des "streamers".
    - Certains combats et donjons beaucoup trop longs et demandant une organisation exigeante.
    - Communication officielle très irrégulière tant dans sa qualité que sa cohérence.
    - Multi-comptes très présent.
    - Modération IG et forums bénévoles (donc non salariés)  et parfois peu professionnelle.
    - Support officiel qui n'est pas toujours à l'écoute.
    - Des bugs ou des failles qui peuvent rester un moment non corrigés.
    - Règlement appliqué au cas par cas, j'ai presque envie de dire "selon la tête du client et son nombre de followers".

    Les +
    + C'est français, cocorico...
    + Stratégie au tour-par-tour.
    + Contenu énorme et varié, pour tous les goûts.
    + De nouvelles classes ou refonte "easy to play, hard to master".
    + Abonnement peu cher, et possibilité de s'abonner avec la monnaie du jeu.
    + Plusieurs possibilité pour gagner de l'expérience ou obtenir de la monnaie.
    + On peut regarder un film ou une série pendant les combats (cf: tour-par-tour) .
    + On peut jouer en multi-comptes facilement.
    + Jeu plutôt léger, même si des fuites de mémoire (RAM) existent.
    + Jeu où le ping (latence en ms) n'est pas un critère très important pour la victoire.
    + La chance ou l'aléatoire a de moins en moins d'impact dans le jeu.
    + Dofus n'est pas encore un Pay-to-Win, pour le moment c'est davantage un "Pay-to-Skin".
    + Dofus n'est pas un Free-to-Play.
    Publié le 4 janv. 2016 à 06:19, modifié le 4 févr. 2016 à 14:48
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 22 nov. 2015
    1 personne sur 5 a trouvé cette critique utile.
    Par
    DOFUS est un jeu très bon qui mérite d'être joué.
    Le seul désavantage, c'est qu'il faut être abonné pour aller dans certains lieux, sinon je conseille ce jeu aux gens qui aiment le médiéval et la magie.

    Vous pouvez avoir 12 choix de personnages de différentes catégories, sauf une classe où il faut être abonné : les pandawas.
    Les combats sont au tour par tour et très tactiques. Grosse communauté, le PvP est génial et on ne s'ennuie jamais.

    Rien à dire : Dofus est sûrement un des meilleurs jeux online jamais créés. Les graphismes sont bien réalisés, la quête des précieux oeufs de Dofus est quasi infinie. Le jeu a de nombreuses ressources qui en font un jeu interminable, surtout qu'il évolue en permanence. Le monde dans lequel on peut évoluer (Amakna) abrite des créatures à affronter tout au long de notre chemin.
    Un MMORPG français en flash, très mignon, à la communauté très active. Les combats sont au tour par tour ce qui donne une dimension stratégique au jeu en nous permettant d'élaborer de vraies tactiques selon les ennemis et la map. A essayer.
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 27 févr. 2015
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 2 ans.
    15 personnes sur 17 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Je pense qu'il est difficile de faire une critique objective d'un jeu comme Dofus. Soit on aime, soit on aime pas. Est-ce qu'une note sur 10 peut définir un jeu sur lequel certaines personnes passent des années ? Je ne pense pas. Voyez-vous, au départ, j'aurai voulu mettre un 6/10 avant de réaliser que j'y suis encore, et que depuis le temps, si ce n'etait qu'un "6/10" ca serait ridicule et masochiste.

    Comment également dire de façon complète tout ce qu'on pense d'un jeu sans déboucher sur une critique bien trop longue à lire ? Pourquoi est-ce que tant de personnes semblent critiquer ce jeu, alors même que ce jeu dure encore et toujours ? Voici mon opinion. Pour les flemmards, je fais un résumé à la fin. Le fait que les points faibles soient plus longs que les négatifs n'est pas mauvais signe. En tant que vieux joueur, les défauts me dérangent plus, et j'ai tendance à plus les argumenter.

    Dofus est un jeu de découverte. Découvrir de nouvelles zones, de nouveaux sorts, de nouveaux métiers, de nouvelles classes, de nouveaux combos abusés, de nouveaux amis, de nouvelles guildes... Tant que vous découvrez des choses, alors Dofus vous semblera un jeu merveilleux avec un univers un peu décalé, une communauté parfois superbe, parfois horrible. Mais un jeu vraiment incontournable.

    Commençons par les points forts :
    1- Un univers incroyablement vaste. C'est bien simple, moyennant que vous ayez accès à toutes les zones du jeu, le parcourir pour ne serait-ce que valider tous les succès d'exploration prend bien 20 a 30 minutes, plus encore si vous prenez le temps de regarder les décors et de lire de détails ici et la. Si vous êtes patients et que vous cherchez bien, vous trouverez des maps cachées inexplorées, propices à des petits jeux entre amis.

    2- Un système commercial fantastique. Disons le : quand j'ai commencé dofus, je me disais que je ne m'abonnerai jamais. Je suis contre les systèmes à abonnement. Puis j'ai découvert les hôtels de ventes, les métiers, et ca m'a rendu dingue. J'ai voulu devenir riche. Alors j'ai décidé que le jeu me plaisait et j'ai utilisé la carte bancaire pour m'abonner un total de 2 mois environ. Ce qui me paraissait fournir assez d'argent à la société. J'ai toujours été abonné depuis grâce à des ogrines ou des amis, sans pour autant sortir la carte de crédit, juste grâce à l'argent virtuel. Ce qui est un plus indéniable : si vous êtes commerçants, ne vous souciez pas de l'abonnement, vous pourrez vous le payer en argent virtuel.

    3- Une diversité de gameplay franchement énorme. Vous pourrez passer du temps avant de trouver la classe qu'il vous faut. Soit très simple, telle qu'un cra, soit complexe, comme un roublard, steamer, ou eliotrope. Vous aimez les gros dégâts ? Prenez un iop. Vous voulez un truc fourbe, qui prenne un peu de temps à se déployer, plus dur, mais déboite ? Prenez un roublard. Vous voulez un truc atypique et ne pas ressembler aux autres ? Vous trouverez sans aucun doute un stuff pas/peu utilisé, un élément peu exploité sur une classe, et vous pourrez en profiter comme bon vous semble. Les possibilités ne sont pas infinies, mais elles sont tellement grandes que c'est vraiment génial.

    4- Une communauté parfois adorable. Oui. Vous pourrez trouver, sous la croute de saleté de la communauté des gens particulièrement gentils, altruistes, amicaux, et loyaux. Vous devrez chercher. Bien. Trouver une guilde sympa. Mais une fois que c'est fait, le jeu s'ouvrira à vous, et vous vous surprendrez à vous connecter ne serait-ce que pour leur parler de la même façon qu'on peut se connecter à facebook, skype, steam...

    5- Les compagnons / multicompte. Certains crachent dessus, d'autres défendent à tout prix. Mais soyons honnêtes, avoir la possibilité de jouer un RPG comme dans l'ancien temps à Baldur's Gate, en solo en contrôlant plusieurs personnages de classes différentes et d'optimisations variées, c'est vraiment cool. D'autant que ça vous permet d'être plus indépendant, parce que comme vous le verrez dans les points négatifs, tout n'est pas rose dans la communauté.

    6- L'univers. Ouais encore une fois. Parce que ça vaut la peine de le mentionner deux fois. Parce que vous pourrez aussi bien faire un tueur de joueurs, qu'un farmeur [... ] qui alimente les HDV, un croque mort pour envoyer vos ennemis au cimetière, un éleveur de montures, un collectionneur de familiers, un top-modèle dans le concours de beauté... Ou un pro-gamer, et remporter le tournoi annuel inter serveur : le goultarminator. Il n'y a que peu de limites.

    Les points faibles :

    1- La communauté. Oui. Dans le top des points négatifs, la communauté. C'est tellement une horreur qu'il me faudra plusieurs paragraphes pour tout décrire. Pourquoi ? Parce qu'une bonne partie des joueurs est immature. Parce que c'est un jeu vidéo et que la plupart des gens ont l'impression de pouvoir tout dire derrière un écran, et parce que "c'est qu'un jeu merde". Parce que les gens ne sont pas capables de comprendre que oui, c'est un jeu, mais que les autres personnages ne sont pas des PNJ, qu'il y a un humain derrière avec des sentiments, et que c'est exactement comme facebook d'une certaine façon. Et que l'anonymat d'un pseudo ne permet pas de faire n'importe quoi derrière : voler, arnaquer, mentir, tricher, pishing,...
    Dofus comporte un système de PvPmulti, le AVA. Passons les détails du système, mais grosso modo, les joueurs sont réunis en guildes, qui peuvent s'allier pour former des alliances et contrôler des territoires. L'une des guildes et considérée comme meneuse de l'alliance, et le meneur de la guilde contrôle de fait l'Alliance. Si ça parait amusant, quand on sait que les alliances peuvent réunir 200 a 300 personnages, jusqu’à 2000, 3000 (soit plus ou moins 50 à 750 joueurs, en supposant quatre personnages par joueur en moyenne). Est-ce que vous avez déjà essayé de gérer 750 personnes ? Je suppose que non. C'est quasiment un poste de chef d'entreprise. Oui ce n'est qu'un jeu. Mais les relations humaines sont ce qu'elles sont, c'est juste invivable, d'autant plus que les droits pour gérer ça sont particulièrement restreints. Volonté des développeurs qui diront que c'est pour forcer à se mettre entre joueurs qui partagent la même vision, mais ça rend les choses vraiment difficiles à gérer. Au moins, les meneurs acquièrent des capacités de leadership et de management en jouant \o/. C'est un point positif, même si ça ne vaut pas tout à fait l'effort.

    2- Les bots. C'est une vraie plaie. Il suffit de voir le sujet JoL sur le sujet : 170 pages de discussions pour une progression franchement ridicule. La modération du jeu est bénévole (choix critiquable, mais ce n'est pas le sujet) , ce qui rend leur élimination plus que hasardeuse puisque sujettes aux disponibilités de personnes bénévoles, et sélectionnées drastiquement, donc en effectif parfois franchement insuffisant. On est loin des deux modérateurs par serveur, alors bienvenue dans un monde pourri par ces robots. Et cela impacte l'économie en faisant chuter les prix et en rendant les joueurs beaucoup moins concurrentiels. Heureusement, les développeurs sont conscients du problème et semblent s'y attaquer. Malheureusement, les résultats sont parfois franchement décevants. Et ce, malgré toutes les idées avancées par la communauté pour enrayer ce fléau. Elles ne sont peut être pas toutes bonnes, les devs n'ont peut-être pas le temps de tout lire et tout mettre en place, mais on ne me fera pas croire que les 170 pages de sujet JoL ne sont pleines que d'idioties sans queues ni têtes, et qu'il n'y a rien de bon a en tirer.

    3- L'IA. Oh soyez rassuré, les monstres ont une IA plutôt franchement bonne. Vous pourrez parfois exploiter des failles pendant un moment, mais globalement, c'est vraiment bon. Là où c'est l'horreur, c'est pour les entités alliées du joueur contrôlées par l'IA. Combat de quêtes avec un personnage à protéger ? Pourquoi ne pas lui mettre une IA suicidaire pour obliger le joueur à le coincer dans un coin de la map le temps de tout faire ? Pourquoi ne pas faire des invocations faiblardes avec des IA agressives qui les poussent à se coller aux monstres dans l'espoir de faire dieu sait quoi ? Et ne croyez pas les changelog qui rapportent des hypothétiques améliorations d'IA : en tout mon temps de jeu, je n'ai jamais réellement remarqué que les IA alliées jouaient de mieux en mieux. Souvent, les ennemis jouent mieux. Les alliés ? Jamais. Bloquer les lignes de vues, les déplacements, se suicider sur des cases piégées par leur propre équipe, et j'en passe des meilleures. Je n'ai jamais réussi à comprendre la logique voulant qu'une série d'actions qui mène à la mort de l'entité puisse être sélectionnée par l'IA sans au minimum tuer un ennemi.

    4- L'abonnement. S'il est possible de s'abonner à prix raisonnable, si on ne souhaite pas sortir la carte bleue (ou si on a certains principes bizarres comme moi) , cela peut revenir assez cher en argent virtuel de s'abonner. Si vous n'êtes pas commerçant dans l'âme, devoir payer 1 million de kamas par semaine pour s'abonner, ce n'est pas forcément à la portée de tout le monde. Et encore moins du débutant.

    5- Un dynamisme très faible, et des contenus élitistes longs à l'équilibre bancal. Quand on se rapproche du niveau ultime, on se met à viser des donjons de plus en plus élitistes. C'est normal après tout. C'est nouveau, ou c'est surpuissant, alors on en veut ! Pourquoi est-ce un problème ? Parce que si vous jouez en solo, votre personnage représente entre 1/8em et 1/16em des entités présentes dans le combat. Ce qui signifie que globalement, vous passerez environ seulement 1/4 à 1/8em de la durée du donjon à jouer. Le reste, à regarder. Après tout, c'est un tour par tour. Est-ce normal ? Oui. Qui se plaint que l'adversaire joue au monopoly ? Personne. En revanche, cela devient un réel problème dans les donjons élitistes tant que le contenu n'est pas maitrisé. Passer un donjon avec cinq vagues de quatre à huit monstres d'un coup, c'est environ 30 minutes à 2h30 de combat, avec une issue incertaine. Et quand je dis 30 minutes, c'est celui qui maitrise à fond et dégomme tout très rapidement. A moins d'avoir payé ce genre de personne pour passer le contenu, nul doute que votre première tentative prendra au bas mot 1h30 pour un taux de victoire parfois nul.
    C'est normal, c'est élitiste. Oui, mais élitiste ne veut pas dire devoir passer la moitié de la journée devant son écran à faire un seul combat pour un drop parfois totalement ridicule. Difficulté ne veut pas dire longueur de combat. Difficulté ne veut pas dire pénibilité. Et pourtant, dans Dofus, ces termes ont tendance à rimer.
    Pourquoi est-ce que cela prend du temps ? Parce que les monstres sont des sacs à PV. Parce que réduire les PV, à cause d'un équilibrage parfois bancal rendrait certaines compositions bien trop puissantes pour rouler sur le contenu. Mais du coup, on nous fait des contenus élitistes qui sont atteignables de façon raisonnables par des compositions "puissantes", et les compositions "atypiques" se retrouvent mises sur le carreau. Mais aussi parce que quand la seule façon de gagner un combat est de tuer l'adversaire, plus on passe de temps dans le combat avec des classes qui se révèlent puissantes sur la durée, plus on prend le risque de perdre ou de se faire submerger par la suite. Quand il faut minimum 4 a 5 tours à votre classe pour révéler son potentiel mais qu'au bout de cinq tours, huit nouveaux monstres arrivent dans le combat, bonne chance pour vous en sortir à huit vs. seize. Les 16 en face de vous n'auront pas besoin de cinq tours pour vous envoyer des mandales monstrueuses et vous accompagner gentiment au cimetière.


    Conclusion

    Dofus est un très bon jeu, tant qu'on découvre de nouvelles choses. Il dispose d'un univers fantastique, d'un commerce superbe, et de possibilités de gameplay ahurissantes. C'est un jeu qui fait qu'on peut y rester des années et s'amuser quand même, ce qui, pour de tels avantages, lui aurait valu pour moi une note de 9/10. En revanche, il dispose de plusieurs gros défauts, qui, à la longue, et n'ayant aucun espoir de correction, font que j'aurai pu lui attribuer une note de 5 à 6/10 si je n'y avais pas passé tant de temps. A cause de son gameplay, il s'agit d'un jeu chronophage. La modération est franchement insuffisante,   et les bots récurrents tendent à gâcher beaucoup trop d'activités. La communauté peut parfois être magnifique avec une entraide hors norme si vous êtes bien entourés, ou au contraire, vous dégouter du jeu.

    Ce qu'il faut retenir de Dofus, c'est qu'il s'agit d'un jeu de découverte qui évolue. Et qu'il évolue en bien, ce qui facilite le fait de s'y perdre pendant de longues heures pour découvrir de nouvelles activités. Depuis deux ans que je joue moins, je trouve que les changements font de gros pas en avants, et contribuent à améliorer significativement le jeu. Le problème étant que plus le temps passe, plus vous vieillissez, et moins vous aurez de temps à consacrer à Dofus, qui en exige parfois beaucoup. Et, selon moi, plus que tous les problèmes listés, c'est le défaut majeur. Devoir passer 1h30 a 2h30 dans un donjon pour au final perdre et ne rien gagner, ni même avoir progressé un poil parce que c'est du contenu "élitiste", non. Alors bien sur, une fois le contenu maitrisé, cela se fait en 30 à 45 minutes. Mais comme je l'ai dit, Dofus est un jeu de découverte. C'est la découverte qui est bonne. Et quand la découverte est aussi longue et sans progression, ce n'est pas bon. Heureusement, l'univers étant gigantesque, ce problème ne touche que la portion "élitiste" du contenu destinée aux joueurs de niveau maximum, qui représente à tout casser, trois donjons (voire six ou sept) sur les quoi, 50-70 (je n'ai pas compté) que compte le jeu.

    Ce qui vous laisse beaucoup de temps pour découvrir, et apprécier un jeu vraiment génial pour un peu que vous vous entouriez des personnes appropriées (amis, guildes, alliance).

    Certaines personnes vont critiquer ouvertement le jeu, lui attribuer de mauvaises notes à cause de ses (gros) défauts, et j'en passe des meilleures. Mais bizarrement, ces personnes prennent souvent encore le temps d'y jouer, le temps de rédiger des critiques complètes sur tous les défauts, ou même, simplement, de consulter JoL et participer aux forums alors qu'elles ne jouent plus. Ce qui pour moi signifie qu'il y a quand même des choses appréciables dans ce jeu.
    Publié le 27 févr. 2015 à 20:09, modifié le 27 févr. 2015 à 20:11
    15 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 29 nov. 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 2 ans.
    20 personnes sur 32 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de bikku
    DOFUS est un jeu que j'ai commencé il y a plusieurs années, à l'époque c'était bien différent et il s'agissait de mon premier MMORPG. Si l'abonnement permet un accès facile au jeu, il est vrai que l'expérience est très longue, voir trop, et je suis assez étonné du manque flagrant d'objets proposés dans les plus bas niveaux (le jeu ayant développé une quantité plus importante pour les les très haut niveaux 200, ces derniers mois). Il vous faut par exemple, jusqu'au niveau 194 équiper un anneau de level 60 (gelano) pour pouvoir bénéficier de combos corrects avec vos points d'actions...

    Concernant le BG il était de base très intéressant mais il a été complètement bazardé il y a longtemps de ça, aucune avancée sur l'histoire. On a eu pendant des mois de nouvelles zones complètement différentes et sans raccord avec l'histoire de base. Les joueurs n'ont d'ailleurs pas accroché à la nouvelle tournure vu les chiffres sur la fréquentation (le jeu est parti dans des délires d'espace et de dimension... ). Les zones sont souvent mal équilibrées en plus de ça.
    Et à un certain point du jeu vous serez complètement bloqués : la différence entre la difficulté des donjons 190 et celle des niveaux 200 n'a rien à voir : vous aurez beau être vous même niveau 200, avec des équipements 200, vous n'arriverez pas à faire les donjons qui vous sont destinés. Vous devrez alors vous retrancher sur les donjons plus bas niveaux que vous vous êtes déjà farcis maintes et maintes fois auparavant. Ou alors vous pourrez payer (en kamas, monnaie du jeu) d'autres joueurs pour qu'ils vous aident à faire le donjon (esprit de communauté... ). Récemment une nouvelle classe est d'ailleurs sortie, et détruit tout le BG qui était jusque là en place, tout simplement pour permettre aux joueurs de Dofus qui regardent la série Wakfu de pouvoir jouer leur personnage préféré...

    L'évolution du jeu et franchement décevante ! Comme je vous disais il existe une histoire de base que les joueurs attendent de pouvoir suivre, et les nouvelles zones sont complètement désertes car n'ont rien à voir avec la suite de cette histoire. Si au moins elles avaient une histoire intéressante... non même pas, on a souvent 3 lignes d'histoires pour les plus petites extensions (la baleine est malade, il faut la sauve... IN).

    Des chantiers sont en attente depuis des années, que ce soit des refontes de classes (certaines classes sont devenues complètement inutiles et en plusieurs années rien n'a été fait pour elles ! ) , l'implantation des Dofus (objectif présenté comme celui principal) n'est même pas terminé et la sortie de ces derniers ne se fera qu'en même temps que la sortie du livre associé (super, on ralentit encore quelque chose d'attendu par les joueurs parce qu'on veut vendre un livre avec... ).  
    Quand les développeurs ajoutent du contenu c'est toujours au détriment de celui déjà existant : la sortie de l'île frigost a mis en péril le reste des zones, car elle proposaient des avantages en expérience/drop beaucoup plus intéressants ! La sortie des guerres de guilde, qui a tout simplement repris un ancien système d'alignements, a détruit l'utilité des deux principales cités (Bonta et Brakmar) qui se faisaient la guerre, maintenant plus rien ! Alors qu'une série de quête étaient disponibles dans les deux cités pour nous raconter le BG de celles-ci, on se retrouve finalement dans une guerre d'alliance avec 0 BG 0 histoire, et des joueurs complètement désintéressés une fois encore : des alliances de 2000 joueurs vont avoir au maximum une dizaine de joueurs lors de ce type de "guerre".

    Un système de kolizé pour le PvP en 3 vs 3, qui, manque de joueurs, est complètement déséquilibré car le système ne cherche plus à vous trouver des joueurs de votre niveau. Vous allez ainsi pouvoir rencontrer des joueurs avec des équipements de pointe alors que vous ne serez qu'un joueur lambda, et ainsi quoi que vous fassiez pendant le combat : rien n'y fera... Les développeurs ont compris qu'il fallait rendre le système interserveur pour augmenter le nombre de joueurs possible, mais ça doit faire au moins deux ans qu'ils nous disent travailler là dessus (en nous indiquant que c'est quand ils ont le temps, et que parfois ça passe à la trappe pour d'autres choses...

    Des bots est devenu un principal problème pour la société uniquement depuis cette année, jusqu'ici le jeu se faisait pourrir en quasi impunité ! Tous les métiers de récolte et l'élevage ainsi que le production de galets (permettant l'artisanat de nombreux items) ne sont plus rentable car surexploités par les bots. Il vous faut donc souvent enchainer le même donjon prisé par les joueurs pour vendre la capture du boss en arène...

    Concernant les événements, ils sont quasiment inexistants, en hiver une île ouvrira ses portes (toujours la même chaque année) et il en est de même pour l'été : il vous suffira donc de faire le contenu une fois une année, et vous n'y mettrez certainement plus les pieds. D'ailleurs c'est un soucis qui a été remonté car certaines activités sur l'île grozilla demande à la communauté de se serrer les coudes pour ouvrir le donjon, mais manque de personnes intéressées il n'a pas été possible de profiter du principal donjon pendant 1 mois/2. En été un tournoi pour les niveaux 200 sera organisé, mais les développeurs ne filme rien (c'est aux joueurs du tournoi et aux quelques fan-sites accrédités sur le serveur du tournoi que revient l'honneur... ) , du coup il est fortement possible que vous ne puissiez pas trouver la vidéo du match qui vous intéresses... quel intérêt dans ce cas... ?

    Le système d'artisanat est intéressant, cependant quelques détails restent décevant, jusqu'au niveau 99 (sur 100) vous ne pourrez réaliser que des items jusqu'au niveau 113-115 au mieux (soit une grande majorité d'objets qui n'intéressent pas la communauté) , et il vous faudra être 100 pour pouvoir l'artisanat tous les objets (du niveau 1 au 200)... en clair vous êtes inutile dans votre métier si vous n'êtes pas 100 (pour les métiers d'artisanat). Puisque en quantité d'objets disponible, le niveau 100 rapporte plus de 60 % des recettes existante à lui seul, et jusqu'au niveau 99 vous ne pourrez réaliser que moins de 40 % des recettes et encore une fois... il s'agit des items les moins intéressants ! (en grande partie des équipements niveau 1 à 50).
    Et le système de forgemagie est intéressant (vous pouvez modifier les jets de vos items à l'aide de runes) , cependant monter le métier en question est d'un ennuis pas possible... il vous faut alterner deux types de runes différentes, et ce des milliers de fois ( ! ) jusqu'à être niveau 100 dans le métier.  

    Je continue à jouer au jeu quand j'ai du temps à perdre et beaucoup par nostalgie, j'ai dû arrêter de jouer mon personnage principal que j'avais commencé il y a plusieurs années, car devenu complètement inutile suite aux mises à jour PvM sans que mon personnage ne soit modifié. On me propose depuis peu de pouvoir changer de classe pour 40-50€, l'équivalent d'un an d'abonnement. Le jeu a vraiment vendu son âme.
    20 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 13 juin 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    15 personnes sur 21 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Toi qui cherche un jeu intéressant et agréable.

    DOFUS fut jadis un paradis, avec ses petits bugs (les minutes d'attente au Zaap d'Astrub quand il y avait des masses de personnes sur la map) et ses musiques douces et entraînantes.
    Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin, si vous vous baladez dans cet univers qu'est désormais Dofus, le grand nombre de joueurs que vous y verrez n'est qu'une illusion.
    Une grande majorité de joueurs jouent avec quatre comptes ou plus et bizarrement, moi, ça me répugne. Sûrement parce qu'en début de jeu, chacun jouait paisiblement avec un seul compte, voire deux au grand maximum, et cela multipliait les rencontres de personnes différentes.

    Si Ankama tourne à l'heure d'aujourd'hui, ce n'est plus que grâce à une poignée de joueurs qui achètent de l'argent IG avec de l'argent IRL, car oui, cela est possible dans Dofus.
    Ah, et pendant que j'y suis, parlons des métiers de récolte. Tu ne peux faire un seul pas sans être harcelé par des bots programmés à récolter toute la journée pour une personne qui se fait du blé (LOOOOOOOOOL) et ne prend même pas la peine d'être devant son écran.

    Je ne souhaite vraiment pas être méchant envers la société Ankama, car j'ai passé de merveilleux moments sur Dofus, mais ce n'est plus le cas maintenant.
    Il suffit d'être réaliste pour comprendre que cet ancien trésor vidéoludique n'est maintenant plus qu'un gouffre à fric (pour ceux qui ont envie de se stuff mieux que les autres à la vitesse de la carte bancaire) , à temps (pour les autres) et qu'il n'en ressort presque plus aucun amusement.
    Génial d'aller faire un donjon... Tout seul... Avec 8 comptes. Remarque, si je m'abonne avec 8 comptes sur un MMORPG c'est pour faire du soloplay (c'est du sarcasme, et je n'ai pas 8 comptes).
    Sérieux, si vous voulez faire ça, achetez un Final Fantasy tactics, un Tactics ogres ou un autre jeu de stratégie solo. Ça coûtera moins cher, et ça sera tout aussi intéressant.

    Bien à vous,

    Kai
    15 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 26 mars 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    3 personnes sur 3 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Dofus est un des MMORPG les plus addictifs que je connaisse. Jouant à celui-ci depuis mon adolescence alors que je suis désormais une adulte, je pense qu'il est difficile de se lasser et de se passer de celui-ci. Des heures, des jours, des mois à jouer. Les occupations coulent à flot pour les joueurs qui s'intéressent aux plus grosses facettes proposées par Ankama.

    Les donjons, le PvE, sont un des points les plus importants de ce jeu. Peut-être même trop car au fur et à mesure, les zones fournissant des points d'expériences à volonté pour tous les débutants (Niveau 50) abonnés se sont multipliés, et notamment sur l'Île de Frigost. Si vous voulez ne pas connaître votre personnage, ni le reste du jeu et simplement passer votre tour c'est ce qu'il faut faire, puisque le recrutement qui est fait par les joueurs gérant les monstres, est ouvert aux gens entièrement sagesse.

    On remarque également sur le reste de Frigost, pour les gens plus évolués au niveau de leurs équipements et de leur... niveau, que des états de plus en plus difficiles à désactiver sont mis en place. Le boss ultime de cette dernière partie de l'île, le Comte Harebourg, doit même vous faire sortir vos cours de maths puisqu'il nécessite une excellente connaissance de votre rapporteur, et du chiffre PI. Certes, c'est valorisant d'avoir de la difficulté dans le jeu, mais il ne faudrait pas non plus en faire trop.

    Les monstres ont subi depuis quelques temps déjà certaines modifications : hausse ou baisse de leurs points de vie, hausse des dommages, etc. Certes, ça change. Certes, ça rajoute de la difficulté. Mais à quoi bon en rajouter si les personnages n'évoluent pas avec ? Certaines classes attendent donc de subir des modifications entières de leur panel de sorts depuis plusieurs années, tandis que d'autres ont à disposition des MAJ régulières et non-attendues qui passent leur utilité d'un statut normal à un statut anormalement puissant vis-à-vis d'autres classes.

    Ankama s'amuse alors à développer des tactiques plus farfelues à toutes les MAJ, tandis que les gens ont du mal à suivre au niveau de la puissance ou de l'utilité de leur personnage. Un équilibre serait alors requis pour profiter pleinement des zones du jeu, afin que les niveaux demandés par Ankama lors de leur test en "panoplie de classe" (humhum) ne soient pas largement inférieur au niveau requis pour les vrais joueurs comme il a été possible de le voir à la sortie de la MAJ "Kanigroula".

    Concernant l'aspect PvE du jeu, je dirais qu'il a également été longtemps un des principaux facteurs de l'économie Dofusienne jusqu'à la mise en place de succès mais aussi de l'obligation de faire du PvP (même si vous n'aimez pas ça, oui oui) afin de confectionner vos équipements.
    Ressources rares à gogo, difficulté moyennement élevée afin d'obtenir les ressources des Boss de donjons, Galets obtenus qu'en pratiquant le PvP ou une activité répétitive à souhait pendant plusieurs jours d'affilés, tout ceci a complétement réduit à néant l'économie des monocomptes qui arrivaient à évoluer avant l'arrivée des Galets dans les crafts. Maintenant accrochez-vous si vous souhaitez obtenir des kamas : ce n'est qu'avec des métiers ou l'élevage. (Ou le PVP)

    Là encore, les multi-comptes sont largement avantagés pour l'obtention des ressources des boss et détiennent alors un monopole énorme (pire que les États-Unis ou la Chine face au reste du monde) sur l'économie d'un serveur avec les Bots. Aaaah!, les bots. Quand on sait que c'est les joueurs (surtout les plus jeunes) qui les font se multiplier de plus en plus sur notre joli MMORPG, on se rend compte que la mentalité a fichtrement mal évolué.

    Certains diront que les modérateurs sont là pour s'en occuper, pour ma part je dirais que les modérateurs, bien qu'étant bénévoles -et ça c'est déjà énorme-, sont rares en jeu. On peut alors les contacter pour certains par la messagerie électronique en jeu, et pour d'autres... au bout de 5 mois les messages ne seront toujours pas ouverts. Toutefois on les voit plus souvent éliminer les Bots Métiers, que les bots qui vadrouillent dans les zones abonnés et vous empêchent de trouver des Avis de Recherche ou tout simplement de changer de carte, même avec une bonne connexion.

    Nous arrivons donc à la partie des quêtes et du RolePlay (OUF ! ). Le roleplay était très présent en jeu à sa création, et se raréfie au fil du temps et de l'avancée de la communauté kikoololesque sur le jeu (Nous sommes envahis, snif). Rares sont ceux qui auront la possibilité de croiser des rolistes dans des guildes ou des alliances qui y sont consacrées. Les joueurs qui s'en rapprochent le plus sont appelés "Mercenaires" et vous permettent de passer des donjons moyennant une grosse bourse de Kamas (très grosse même pour la difficulté minime de certains donjons).

    Les quêtes sont devenues de moins en moins intéressantes pour la plupart. Répétitions magistrales d'actes basiques : taper du monstre, droper, rendre à un PNJ, retaper du monstre, droper, rendre à un autre PNJ. Ou encore courir, parler à un PNJ, courir, parler à un autre PNJ, etc. C'est sans fin, et je comprend pourquoi certains ne trouvent aucun plaisir à les taper. Pour ma part, je suis SM et mono-compte, donc ça reste une bonne solution pour gratter quelques points d'expériences supplémentaires ainsi que quelques kamas.

    Un point me chagrine néanmoins : la présence systématique, dans les nouvelles séries de quêtes, des sous-entendus pornographiques. On ne peut que citer la magnifique suite dans les quêtes de Frigost par exemple : Justin Dwa au Fion du Trou. Certes, ça serait marrant si ce n'était pas systématique, mais ça passe dans le banal, le courant, et on en vient à ne plus faire attention ou à ne plus lire ce genre de choses. Mais ce n'est pas le cas de tout le monde, puisque le jeu, par sa facilité d'accès à ce genre de chose, peut choquer des enfants assez jeune ayant encore une âme pure et innocente. (Du moins, j'espère que ça existe toujours à notre époque)

    Pour la suite, je vais faire plus vague car je ne connais pas réellement la branche du PvP et du PvPm. Le kolizéum, une sorte d'arène virtuelle créée pour faire des combats en 3V3 pourrait être un des moyens pour un monocompte de s'amuser réellement à ce niveau là, mais plusieurs points clochent : Un équilibrage mal fait où des bas niveaux (120-130) avec une côte plutôt élevée peuvent se retrouver contre des 190-200 optimisés à souhait avec des EXO, des DOFUS, etc. Et bien entendu, des rageux. On y voit de nombreuses insultes sur sa manière de jouer son personnage, sa manière de l'équiper. L'atypique est pointé du doigt et est énormément critiqué par vos collègues de combat si vous choisissez les formations de groupe aléatoires. (Un soigneur qui soigne pas ? Au bûcher ! )

    Ankama a également implanté depuis l'an dernier un système de PvP qui change de l'ordinaire : les guerres d'alliance que vous pouvez pratiquer avec des guildes qui s'allient entre elles, contre les autres.

    Les points positifs restent le fait que des guildes qui ne pouvaient poser de percepteurs par peur de se les faire détruire dans la nuit peuvent s'allier avec des guildes qui pourront les soutenir sur ce côté là. On y remarque généralement une entraide plus importante qu'ailleurs, dans les alliances qui sont BIEN gérées. Dans les autres... Je nommerais pas ça des alliances mais des nids où pullulent joyeusement kikoolol, rageux, hackeurs et arnaqueurs.

    Les points négatifs sont plus minimes que sur les autres facettes du jeu. Outre la formation d'alliances "élitistes" et d'alliances "poubelles" qui restent assez embêtant pour les bons joueurs qui s'entendent bien avec une guilde mais qui souhaitent pouvoir faire des combats victorieux dans cette branche, on voit également un grand fossé entre les grosses alliances et les petites alliances. En effet, les plus imposantes bénéficieront de zones d'XP et de drop supplémentaires, de zaap et de ressources pour les métiers également, tandis que les plus petites auront simplement un bonus d'XP ou de Drop dans des zones bas-niveaux.

    Bien qu'Ankama tente depuis quelques MAJ de réduire ces injustices, la guerre d'alliances se répercute aussi sur les Métiers. Si vous n'êtes pas dans une certaine alliance alliée à celle de l'artisan, celui-ci peut décider de vous faire payer le double voir le triple de son tarif habituel. Simplement parce qu'on est "des vilains méchants pas beaux d'une alliance "ennemie" à la sienne". Préparez-vous donc psychologiquement à payer très cher parfois si vous choisissez d'être dans une alliance qui pratique ce genre de PvP.

    Pour conclure, je dirais simplement que DOFUS est un MMORPG qui a beaucoup de potentiel en lui, et qui reste très "stable" au niveau de sa population. Toutefois, les nouvelles techniques de marketing attirent des joueurs de plus en plus jeunes, et de plus en plus irrespectueux avec les autres. La mentalité est passée d'un petit paradis d'entraide et de bonne humeur à un enfer où tout le monde se haït, où le troll est roi et où les insultes font les discours les plus respectés par la communauté.
    L'orientation d'Ankama vers les offres commerciales, notamment ces temps-ci, peut donner aux joueurs (anciens majoritairement) d'être uniquement des vaches à lait que personne n'écoute. On voit bien qu'ils tentent toutefois d'améliorer (enfin... peut-être pas) les choses en créant comme il y a moins d'une semaine une "journée des anciens" où ils ont invité une dizaine de gens lambdas à venir dans leurs locaux alors que certains ne jouent même plus.

    On remarque que les Ogrines sont nécessaires pour rendre "beau" son personnage avec des équipements, ou pour modifier des choses comme le sexe, le pseudo ou les couleurs. On peut également s'en servir pour payer son abonnement (enfin un point positif pour ces choses ! ). La plus grosse connerie d'Ankama restera toujours la migration qui a permis à tous les hackeurs et arnaqueurs de changer de serveurs tous les mois après avoir bien niqué tout le monde (Excusez moi mon vocabulaire, mais c'est la réalité).

    Je conseille vivement ce jeu à des gens :
    * Qui ont du sang-froid et pas qu'un peu.
    * Qui apprécient un univers féérique et enfantin par ses décors toujours plus grandioses au fil du temps (Faut bien le dire, la 1. XX c'était largement moins bien que maintenant au niveau des graphiques).
    * Qui ont bien sur une motivation en acier pour évoluer parmi cette communauté qui rabaisse fortement le niveau de ce jeu.
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 8 mars 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    4 personnes sur 7 ont trouvé cette critique utile.
    Perçu aujourd'hui comme un jeu de « bas âge » , DOFUS est en réalité une parfaite réussite.

    A la fois complet et simple, le jeu nous propose d'évoluer dans un univers gigantesque et interminable. Quêtes, donjons, monstres et décors, tout invite à s'amuser dans Dofus. Des personnages variés invitent dès le début à jouer. Une possibilité de personnalisation agréable.

    Même si pour beaucoup ce jeu passe pour une partie de rigolade, en creusant un peu on se rend vite compte que Ankama s'est créé grâce à ce produit une vraie communauté d'abonnés passionnés par cet univers : une histoire badass, deux factions qui castagnent, conquêtes, guildes, tournois, commerce et bourses. Dofus plait au joueur. S'invitant même en librairie par des séries de magazines et mangas Ankama frappe fort et s'impose.

    Malgré un coté peut-être trop « animé coloré » pour certains, on peut franchement l'avouer, Dofus envoi. Qualité, quantité, sur cette plateforme tout est au rendez-vous. Avec tous ça pourquoi ne pas s'y aventurer ? A tester.
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Afficher les critiques suivantes

Que pensez-vous de Dofus ?

2846 aiment, 504 pas.
Note moyenne : (3490 évaluations | 223 critiques)
7,8 / 10 - Très bien
Répartition des notes de Dofus
Répartition des notes (3490 votes)

Evaluation détaillée de Dofus
(2271 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu