Multiman : le test du Chevalier d'Astrub

Le Chevalier d'Astrub ne faisant pas partie des Justiciers du Krosmoz, il ne porte pas le doux nom de « Multiman ». Il n'en reste pas moins un formidable compagnon prêt à vous suivre dans tous vos barouds fussent ils les plus épiques.

Ne possédant aucune bourse, il ne peut par contre pas vous sortir de la misère !

 

Le Chevalier d'Astrub est membre de la garde de la célèbre cité des mercenaires, Astrub. Fier chevalier se battant pour la protection des habitants, il est aussi le premier compagnon gratuit à vous suivre dans vos aventures. Que les ennemis de Fallanster se terrent dans les plus profondes cavernes car sa lance ne fera pas de cadeau  !

 

J'ai testé ce compagnon avec mon Feca au niveau maximum. Il possède alors 11 PA et 6 PM, ainsi que de sérieuses caractéristiques qui font de lui un allié appréciable en cas de coups durs. La grande force de ce compagnon est sa polyvalence. En effet, il dispose d'un panel de sorts qui lui permet d'infliger des dégâts dans tous les éléments. Additionnés à son sort de boost Puissance, ils en font de lui un compagnon spécialisé dans l'offensive.

 

Contrairement aux autres Multimans, le Chevalier d'Astrub ne possède pas de sort passif. Mais, comme eux, il peut utiliser six sorts actifs : cinq qui permettent d'infliger des dégâts et un permettant de booster ses alliés.

 

Octavarice  :

 

Il s'agit du sort de l'élément Air. De portée moyenne, il ne permet de frapper qu'en diagonale pour 4 PA. Il affecte la cible en l'attirant d'une case en diagonale (donc l'équivalent de 2 PM). Il peut être lancé deux fois par cible et il est donc plutôt utile pour attirer l'ennemi à la condition de bien se positionner du fait de la difficulté à le lancer. Les dégâts de base vont de 21 à 25, et 26 à 30 lors d'un coup critique.

 

« Viens là toi ! »

 

Tranchantement  :

 

C'est un sort de type  Feu pouvant infliger de sérieux dégâts dans une zone en croix d'une case. En effet, pour 5 PA, ce sort occasionne de 36 à 40 (41 à 45 en coup critique) dommages à très longue portée, jusqu'à 12 PO. Il permet aussi de retirer 2 PO à la cible pour un tour. C'est LE sort qui permet de mettre une sacrée douille aux ennemis, particulièrement lorsqu'ils sont groupés ! Il souffre cependant d'un point faible : il ne peut pas se lancer à moins de 5 PO et sa portée est modifiable. Il devient donc vite difficile à utiliser contre un adversaire qui retire de la portée et contre un tacleur. Il forme un bon combo avec Estocard.

 

« Très pratique lors d'un barbecue en famille »

 

Estocard  :

 

Il s'agit d'un sort occasionnant des dommages Eau en ligne et à très courte portée (16 à 19 ; 20 à 23 pour un coup critique). Pour seulement 3 PA, il permettra aussi de repousser la cible de deux cases. À noter que le sort peut être lancé deux fois sur la même cible. Avec sa portée de 3 PO, sans bouger, vous pourrez donc reculer la cible de 4 cases et lui infliger dans la même tour un coup de Tranchantement  ! Outre le fait de devoir être à découvert pour en user, ce sort est très pratique pour se sortir d'une mauvaise passe ou pour placer ses ennemis. Pouvoir replacer mon adversaire dans les glyphes de mon feca, ça n'a pas de prix  !

 

«Va voir là bas si j'y suis pas ! »

 

Balestra  :

 

Pour 3 PA, le sort permet au Chevalier de charger sa cible lance tendue. Ainsi, il lui volera de la vie dans l'élément Neutre (18 à 22, 23 à 27 en coup critique) tout en se rapprochant de 6 cases au maximum et en passant derrière lui pour autant qu'il y ait une case libre. Dans le cas contraire, le Chevalier s'arrêtera face à l'adversaire. Le sort peut se lancer une seule fois par tour et à moyenne portée (de 2 à 5 PO). C'est un moyen utile pour rejoindre la mêlée rapidement. Il forme un bon combo avec Boutonnière basé sur le vol de vie et le corps à corps. Il n'est, toutefois, lançable qu'en ligne.

 

 «Chaaaaargez !»

 

Boutonnière :

 

Cette compétence possède une zone d'effet particulière. En effet, elle se lance sous forme d'anneau de deux cases et de taille 1 autour du Chevalier. C'est un sort de type Terre et qui inflige un vol de vie à la cible. Il coute 3 PA et est utilisé à très courte portée (1 PO). Mais du fait de sa zone, les ennemis à 3PO ne sont pas plus à l'abri  ! Ses dégâts de base s'élèvent de 8 à 11 (12 à 15 en coup critique). Il n'est pas recommandé de l'utiliser sur une cible unique du fait de ses faibles dommages. Néanmoins, il peut se révéler très intéressant si la position de vos adversaires permet de faire une belle brochette (cf le barbecue plus haut). De plus, inutile de vous soucier de vos alliés, le sort n'a aucun effet sur eux.

 

 «Il ne reste qu'à lui passer la bague au doigt.»

 

Honsemotiv :

 

Ce sort permet de booster les alliés d'un bonus de 150 Puissance (180 dans le cas d'un coup critique). Il est lançable pour 2 PA avec une zone d'effet un cercle de deux cases. Il souffre cependant d'une très faible PO (1) ainsi que d'une durée d'un seul tour avec un intervalle de relance de deux tours. Notez que le bonus n'affecte pas le lanceur (donc le Chevalier pour ceux qui suivent)  !

 

 «Motivé ! Motivé ! Motivé !»

 

Mon avis  :

De manière générale, je trouve ce système de compagnon vraiment intéressant. Il permet de compléter une team ou encore de prêter main forte à un mono-compte lorsque les combats sont un peu tendus.

Mon compagnon m'a aidé à faire certains succès impossibles à faire tout seul (par exemple anachorète). Il était là aussi pour réussir des donjons qui m'étaient difficiles à terminer en tant que mono-compte et ainsi participer à l'obtention d'un bon nombre de succès. Il s'est également révélé utile dans l'avancement de certaines quêtes où l'on est parfois amené à combattre un monstre de quête, ou encore à farmer les monstres d'une zone (Qui a dit « développement durable » ?).

Le Chevalier d'Astrub en particulier est un compagnon utile de par sa polyvalence. Peu importe la faiblesse de vos adversaires, le Chevalier s'en donnera à c½ur joie. Il peut, néanmoins, être très vite submergé. En effet, ses compétences sont concentrées sur du combat rapproché et il est donc très exposé aux offensives adverses. De plus, il ne possède aucun sort de protection ou de soin. Ma classe Feca permet de compenser cette fragilité en le bombardant de protections. Ainsi, je joue en retrait pendant que lui fonce dans le lard. Sa capacité à pouvoir déplacer et se déplacer font de lui une bonne pièce mais n'égalant pas Korbax dont c'est la spécialité.

Pour finir, je dirais que comme premier compagnons gratuit et vu le moyen d'obtention relativement simple (avoir 500 points de succès), il est plutôt très efficace. Il ne vaudra pas une vraie classe mais vous permettra de compenser quelques lacunes sans prétention et d'être plus à l'aise lors de vos combats  !

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Dofus ?

2845 aiment, 504 pas.
Note moyenne : (3488 évaluations | 223 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dofus
(2268 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

9741 joliens y jouent, 12454 y ont joué.