Le roleplay, les events

Sommaire

Définition du Roleplay

Qu'est-ce donc que cet étrange mot, le roleplay ? Il vient de l'anglais "role" qui signifie... "rôle", et "play" qui signifie "jouer". Il s'agit donc de jouer un rôle, celui de votre personnage dans Dofus. Concrètement, il s'agit de penser qu'il est distinct de vous, qu'il a une famille, des amis, un passé ancrés dans l'univers du jeu, et qu'il agit donc en conséquence, un peu comme si vous êtiez un acteur et lui, un personnage.

Par exemple, il n'a jamais entendu parler d'un téléphone portable ni d'un sms, et je ne parle même pas de "péhemme", de "péha", ni de "pédévé", il ne connait pas le dernier nominé de la Nouvelle Star, puisque tout ça n'existe pas dans son monde ; en revanche, il sait taper du monstre à peu près convenablement (contrairement à la majorité d'entre vous... Tout du moins je l'espère !).

Il est donc important de bien faire la barrière entre "monde réel" et "monde virtuel" pour comprendre la notion de roleplay. Toutefois, le roleplay n'impose pas tant de contraintes que ça. En effet, il est largement basé sur votre imagination : vous pouvez accomplir à peu près n'importe quelle action tant que vous trouvez une explication rationnelle et bien argumentée pour que ça arrive. Essayez de ne pas trop tirer les choses par les cheveux pour éviter de vous embrouiller et d'énerver les autres joueurs, et essayez de toujours vous amuser, car c'est là le but du roleplay.

Conseils pour pratiquer le roleplay

Jouer roleplay n'est pas toujours facile pour les débutants, voici donc quelques conseils pour commencer.

  • Tout d'abord, puisque votre personnage est ancré dans ce monde, il est intéressant de travailler sa façon d'être : écrire son histoire, définir ce qui l'a amené à chasser les Dofus ou tout simplement à partir de chez lui, parler de sa famille... Ce qui amène à son caractère : vous pouvez simplement écrire de grandes lignes pour ne pas trop vous limiter, ou bien faire une description minutieuse de toutes ses traits de caractère (qualité, défauts, taverne préférée, etc) pour être prêt à réagir à n'importe quelle situation.
  • Il est rare de jouer roleplay seul (sauf si votre personnage a plusieurs personnalités... quoique...). Essayez donc de trouver d'autres rôlistes sur votre serveur. Renseignez-vous à propos des institutions locales (journaux, clans mercenaires, restaurants, guildes etc.) et intégrez-vous !
  • Le langage SMS est bien entendu à proscrire... Un français académique n'est nécessaire que si votre personnage a reçu l'éducation correspondante, mais les fautes d'orthographe d'une manière générale gênent la compréhension : on risque fort de ne pas vous prendre au sérieux.
  • Evitez de contrôler un PJ qui n'est pas le vôtre... C'est à son joueur de le faire, ne prenez pas son plaisir ni son jeu !
  • Il existe quelques conventions. Quand vous êtes InGame,
    • inscrivez vos actions entre étoiles ou prédédez les d'un "/me". Exemple :
      /me foudroie Clampinou du regard. = *foudroie Clampinou du regard.*
      Cela aura pour effet de précéder votre action de votre nom et de les mettre en italique : Iopochocolat foudroie Clampinou du regard.
    • Précédez ses pensées par "/pense" ou "/think". Exemple :
      /pense que Clampinou porte bien son nom. = /think que Clampinou porte bien son nom.
      Cela aura pour effet de les mettre dans une bulle au dessus de votre tête (si vous êtes hors combat), et de les afficher dans le chat en italique, précédées de votre pseudo + pense : Iopochocolat pense que Clampinou porte bien son nom.
    • Vous pouvez faire une entorse au roleplay en inscrivant un message HRP (hors roleplay) entre parenthèses ou entre crochets. Exemple :
      (désolé, on sonnait à la porte) pour indiquer pourquoi vous n'avez pas pu répondre immédiatement.
    • Enfin, tapez simplement votre texte pour parler normalement.
  • Essayez de prendre un nom adapté, quitte à utiliser le générateur présent à la création d'un personnage : un pseudonyme qui fait vraiment penser à un nom sera plus crédible que leguerrierpuisant-xX.

De plus, certaines cartes du jeu ont été spécialement créées pour accueillir des events ou pour une simple retrouvaille entre joueurs. Vous trouverez une salle de théâtre et une salle de conférence dans le château d'Amakna, une salle de réunion dans le village d'Astrub, un bateau dans le port de Madrestam, des geôles dans la milice de Brâkmar et une salle de torture dans la tour de Brâkmar.


Les clichés du RP, ou ce que le RP n'est pas

Beaucoup de joueurs ont une vision faussée du RP, et pensent par exemple que s'exprimer de façon roleplay revient à parler un français médiéval et ampoulé. Exemple :
"Bonjour gente damoiselle, comment vous portez-vous ?" *lui baise la main*
"Bonjour messire, je me porte le mieux du monde."

Si deux personnages de noble extraction dialoguent, alors oui leurs paroles ressembleront à cela. Mais votre personnage peut très bien être un paysan (ce qui induit un langage typé campagnard par exemple, à l'opposé du langage précieux cliché) ou tout simplement un aventurier du monde des Douze qui s'exprime de façon courante.

Comme indiqué précédemment, un langage correct est conseillé pour pratiquer le roleplay. Cependant, si vous tombez sur un Bwork ou un gentil boulet, évitez de le prendre de haut et de fustiger violemment son comportement ou son orthographe : ça reviendrait juste à montrer que vous ne valez pas mieux. Essayez de le faire entrer dans votre jeu et, si ça ne fonctionne vraiment pas, ignorez-le pour la session ou changez d'endroit.
Le RP a souvent une image élitiste de par le comportement de ses pratiquants, alors évitez d'alimenter le cliché ;)

Définition des events

Encore un peu d'étymologie ! Le mot "event" vient de l'anglais et signifie "événement", c'est donc une animation dans le Monde des Douze, où de nombreux joueurs se réunissent pour jouer tous ensemble autour d'un thème précis. Ces events sont généralement organisés par des joueurs, parfois aidés par l'équipe d'animation d'Ankama Games : les Maîtres de Jeu (MJ) et les Aides de Jeu (AJ). A des occasions spéciales (Halouine, Nowel...) des MJ peuvent proposer d'eux-mêmes des animations, mais si vous voulez voir de l'animation sur votre serveur ce sera surtout à vous de proposer des animations solides. A ce moment-là, si votre sérieux retient l'attention d'un MJ, il pourra venir vous aider. Dans tous les cas, il ne faut pas compter sur eux pour construire votre animation à votre place à partir d'une vague idée : ceci est votre travail. Vous pouvez présenter votre projet Du côté des events sur le forum officiel.

On peut distinguer plusieurs types d'events :

  • La mini-animation : improvisée, elle est très ludique et nécessite une organisation légère. L'animation vit avec les réactions"à chaud" des joueurs.
  • L'animation thématique 1 : ce type d'animation hebdomadaire se calque sur le calendrier dofusien (procession d'Ulgrude pour le printemps, St Valentin...). Elle peut être annoncée sur les forums et le site officiel selon les cas. Une animation thématique peut très bien être adaptée pour coller aux spécificités des communautés/serveurs (on pensera à l'animation pour le 100e numéro du Zoooooornal sur Jiva ou à l'apparition de Maliki pour l'anniversaire de la guilde " Maliki Addicts on Dofus " sur Raval).
  • L'animation thématique 2 : cet autre format d'animation thématique concerne les animations qui nécessitent un suivi dans le temps, une organisation plus conséquente et qui ne sont donc organisés qu'une à deux fois par an (tournoi des Gwos Billous, concours de Bardise...).
  • L'animation background : animations scénarisées profondément liées au background du jeu, qui nécessitent une mobilisation importante des équipes. Ces animations sont importantes pour la communauté RP mais n'ont pas la priorité sur les mini animations et les animations thématiques. Exemples : l'évasion d'Uk'Not'Allag' ou Allister.
  • L'animation de structure : animation persistante. L'exemple typique est celui de l'alignement mercenaire. Ces animations sont fortement imbriquées dans le background et nécessitent des développements spécifiques. Elles évoluent en parallèle des animations thématiques ; un MJ les supervise mais ce sont aux joueurs alignés de les faire vivre et de produire des animations régulières en lien avec leur clan.

Comme vous pouvez le voir, le programme est varié ! Tenez vous au courant des events de votre serveur grâce à la Place de la Fontaine du forum officiel, ou au forum JoL-Dofus Communauté spécifique (Exemple : pour Raval : le Bistrot du Kolérat Valeureux ; pour Silvosse : Le moulin de la Faucille Vociférante, etc).

Créer votre propre event

Organiser des events est un moyen relativement efficace d'animer votre serveur. Voici donc un petit mode d'emploi pour vous guider un peu.

Trouver la trame de l'event

Pour commencer, il convient de trouver le thème de votre event, ça peut être, en fonction du type d'event, l'adaptation d'une situation réelle (Exemple : adaptation de jeu télévisé. Faites juste attention de ne pas glisser trop de connotations politiques ou idéologiques, l'extrêmisme de certains gâche facilement un event) ou une situation créée de toute pièce. Il suffit de faire marcher votre imagination !
Pour bien illustrer les différentes étapes, on prendra ici l'exemple d'un joueur qui revient d'un Safari et qui aimerait voir des lions chasser des buffles dans Dofus. Il décide donc d'adapter cette situation en event.

Une fois que vous avez votre situation, il faut regarder si des contraintes techniques empêchent la réalisation de l'event. Cela vous permet de vérifier que vous pouvez bien le faire, et d'anticiper un peu sur le jour J pour de voir ce dont vous aurez besoin. N'hésitez pas à faire des tests avec des amis pour vérifier que votre concept est bien adapté.
Ici, ça paraît évident, il n'y a ni lion, ni buffle dans Dofus, et on n'a de toute façon pas de MJ pour nous skinner. Oui, mais il y a les transformations de Pandala ! Admettons que les lions deviennent des chachas et les buffles des marcassins, c'est bon ! Maintenant, le côté chasse. Après un combat, on perd le skin : admettons que les marcassins partent d'un point pour aller à un autre, ils doivent arriver sans que les chachas puissent les deskinner ! On met un organisateur sur la map de départ, un sur la map d'arrivée et dès qu'un marcassin arrive, son camp a gagné !
Il faut donc que notre joueur s'y prenne suffisamment tôt pour que les gens puissent s'inscrire et qu'il se retrouve avec des groupes équilibrés. Il faut aussi qu'il prévoie la présence d'un ami comme second organisateur !

Il est ensuite important de voir les contraintes roleplay, et de savoir si vous avez besoin de l'aide d'un MJ ou pas. Les MJ's seront ravis d'aider tout joueur apportant un projet réfléchi et sérieux, mais n'oubliez pas que ce sont des bénévoles et qu'ils ont une vie hors de Dofus (si, si !). Un MJ peut envoyer des messages en rouge, se donner n'importe quel sort, n'importe quel skin, faire apparaître et disparaître des groupes de monstre, décider de l'alignement d'un personnage (Ville, niveau d'alignement, rang), se téléporter et téléporter les personnages, créer des fées-d'artifice-de-sorts, des personnages suiveurs (comme Soki le chacha ou les truands à capturer), des objets liés à leur perso (comme le célèbre chacha de combat), des objets en récompense à des events (exceptionnellement rare) et invoquer une super fonction Ignorer qui fait qu'on ne peut plus les attaquer, leur parler, lancer des échanges, etc. Ils peuvent aussi lancer le sort Kloulebek, qui empêche tout le monde de parler sur une map. à vous de voir s'ils sont indispensables au bon fonctionnement de votre event !
Quant aux contraintes roleplay, puisqu'elles sont principalement liées au caractère des acteurs majeurs du Monde des Douze (le Dieu Iop ne fait probablement pas de jardinage, par exemple), elles sont inexistantes, sauf dans les animations de type "Background", où la présence d'un MJ est indispensable.
Ici, pas de contraintes roleplay puisqu'il s'agit plutôt d'un mini-event ! En conséquence, on n'aura pas besoin de MJ.

N'oubliez pas de prévoir une récompense en adéquation avec votre event ! Elle peut attirer les joueurs et les invite à jouer le jeu.
Pour notre histoire de chachas et de marcassins, on peut récompenser les uns avec du lailait ou du poisson cuisiné, et les autres avec une poignée de champignons ou des bouts de boo. Rien de bien cher, mais ça colle avec notre thème ! Pour quelque chose de plus attirant, vous pouvez proposer du poisson ****, un Chacha monté au max ou bien de la viande de porc **** voire un familier Marcassin, mais attention à ne pas vous ruiner quand même.

Les scénarios à éviter

Suite à quelques abus, certains types d'animations sont désormais interdits :

  • Tenter de battre le record de personnages sur une même map : ce genre de comportement produit des latences en jeu, parfois un crash serveur voire un rollback, ce qui est extrêmement nuisible à la communauté en plus d'être d'un intérêt très faible. Cela ne veut pas dire que toute animation fédérant un large public se retrouvera en danger ! Seuls les events dont l'unique but est d'amener le maximum de gens au même endroit sont concernés.
  • Les loteries faisant appel à la générosité des joueurs pour constituer les lots, sans avoir reçu d'autorisation préalable. On s'en doute facilement, il s'agit d'une mesure destinée à éviter les vols et les arnaques.
Anticiper les problèmes

Parmi les participants à votre event, il se peut que certains soient animés de mauvaises intentions et cherchent à gâcher l'animation. Afin d'éviter que cela n'arrive, essayez de prévoir les comportements qui sont à craindre et ce que vous pouvez préparer pour les contrer.

Dans le cas d'une animation qui se déroule dans un lieu unique (récital, représentation théâtrale etc.), vous pouvez faire se dérouler l'event dans une maison. Une fois l'event commencé, vous pourrez - si besoin est - verrouiller la porte pour expulser les indésirables et évitez qu'ils ne reviennent perturber le bon déroulement de votre animation. Si votre maison n'est pas assez grande ou que vous n'en avez pas, demandez à un ami d'ouvrir la sienne, dans tous les cas son propriétaire pourra assurer un mini-pouvoir de modération bien pratique.

Pensez au mutemap : au-delà de 60 personnes présentes sur une map, un système de mute automatique se met en place et empêche les joueurs de parler en canal noir. Pensez donc à bien choisir le lieu de votre event et à cibler votre publicité pour avoir un public en nombre raisonnable.
Depuis quelque temps, les MJ possèdent une commande permettant de demuter certains joueurs précis : si vous craignez que votre public dépasse les 60 par map, pensez à faire appel à eux.

Prévoyez les façons dont on peut contourner les règles. Dans le cas d'un rallye où les participants doivent passer par des endroits spécifiques connus à l'avance, veillez par exemple à ce que chaque checkpoint note les noms des joueurs qui sont passés devant lui. Pour aller plus loin, ils peuvent même donner à chaque candidat des petits équipements signés que le checkpoint final se chargera de récupérer. Cela afin d'éviter que des joueurs ne zappent volontairement certaines étapes pour aller plus vite.
Si vous n'êtes pas sûrs de vous, mettez en scène votre event en comité réduit pour mieux détecter les failles de votre organisation : les règles d'un match de Boufbowl doivent souvent être très précises pour éviter les abus par exemple.

Enfin, dans le cas d'un problème que vous n'avez pas pu anticiper, gardez votre calme devant votre public et invitez-le à faire de même. Vous pouvez fulminer en privé, mais vous devez toujours donner l'impression de maîtriser la situation : cela donnera un côté plus sérieux à vos animations.

La publicité

La phase de publicité est assez importante, puisqu'elle est directement liée au nombre de joueurs qui seront présent lors de votre event. Il s'agit de faire une affiche indiquant le lieu et la date de votre event, ainsi que quelques précisions sur son contenu, puis de la propager de manière à ce qu'elle touche le maximum de joueurs possible. Il faut aussi penser à la faire assez tôt pour que les joueurs puissent s'organiser, et assez tard pour qu'ils n'oublient pas. Quelques exemples d'endroits pour votre publicité :

  • La Place de la Fontaine du forum officiel ;
  • Le forum "Communauté" de votre serveur sur le forum JoL-Dofus dédié ;
  • Les forums de différentes guildes dont vous savez que plusieurs membres sont intéressés par le RP ;
  • Si votre serveur possède un journal, vous pouvez aussi demander à son équipe de publier un petit mot à votre sujet. Si elle a déjà organisé plusieurs animations, n'hésitez pas à leur parler de votre organisation pour qu'ils vous donnent quelques conseils afin que tout se passe pour le mieux.

Pensez à passer quotidiennement sur les différents fora et sites pour répondre à d'éventuelles questions. Enfin, n'hésitez pas à faire un petite piqûre de rappel la veille de votre event par exemple, pour le rappeler au souvenir des joueurs.

Attention à la publicité aux zaaps ou sur des canaux qui ne sont pas vraiment destinés à cet effet : celui du commerce et du recrutement notamment. Si cela peut apporter du sang neuf à votre public, cela risque aussi d'apporter beaucoup de boulets qui pourront perturber l'animation. De plus, donner l'adresse de sites autres que ceux d'Ankama dans les canaux de discussion est interdit : si vous faites partie d'une organisation de joueurs ayant un site dédié, évitez donc d'inclure son URL dans vos annonces IG. Dans le cas où une visite de votre site serait indispensable pour participer à votre event (utilisation de règles très détaillées, informations que les joueurs doivent pouvoir consulter à tout moment pendant une épreuve etc.), essayez de demander une autorisation aux modérateurs du jeu pour éviter tout problème.

Si aucun organisme extérieur ne s'en charge (tel qu'un journal de serveur), pensez aussi à prendre des screens pendant votre event et à les ajouter à un compte-rendu que vous publierez peu de temps après aux endroits où vous avez fait votre annonce. Si votre event s'est bien déroulé, cela pourra attirer l'attention des joueurs sur vos prochaines animations car ils sauront qu'on peut vous faire confiance pour passer un bon moment.

Le jour J

Après des heures de préparation et de publicité, vous voici enfin au jour J ! Quelques derniers conseils...
Déjà, pensez à arriver à l'heure, ça fait bon genre ! Ré-expliquez les règles au besoin, on ne sait jamais. Si elles sont très importantes pour le déroulement de votre animation, n'hésitez pas à attendre un peu les retardataires pour qu'ils ne ratent pas l'information cruciale.
Si un inopportun débarque, la fonction "Ignorer pour la session" est votre amie. Restez zen, ne prêtez aucune attention à ses faits et gestes et demandez aux participants de faire de même. Il se lassera et s'en ira.
Et voilà, vous êtes maintenant parés à organiser votre propre event ! Bon courage, et que la sainte bière veille sur vous pendant vos longues soirées de roleplay !

Un grand merci à Sylfaen et Azpro , ainsi qu'à tous ceux qui ont pu filer un coup de main pour cet article !

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Dofus ?

2846 aiment, 504 pas.
Note moyenne : (3490 évaluations | 223 critiques)
7,8 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dofus
(2271 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

9766 joliens y jouent, 12477 y ont joué.