Le Guide du Bouftard : Astrub


Comment s'y rendre ?

La cité d'Astrub est un lieu de passage obligé pour tout nouvel aventurier. Ganymède et sa montgolfière vous y conduiront depuis Incarnam. Située à quelques encablures de la mer d'Asse, à proximité du pont de Pandala et facilement accessible depuis Amakna, on peut s'y rendre en empruntant les routes suivies depuis de nombreuses années par les voyageurs et les marchands.


Un peu d'histoire

Pendant longtemps, Astrub a abrité le repère de mercenaires inaccessible au commun des mortels. Ceux-ci se servaient de cet endroit reculé et escarpé afin de préparer leurs opérations futures. Avec le temps cependant, les mercenaires ont fini par s'assagir. Décidant de faire profiter la population de leur place forte, ils y construisirent un village, lequel devint rapidement une véritable ville fortifiée.

Aujourd'hui, peu de mercenaires résident encore au sein de la cité. Nombre d'entre eux ont déposé les armes et sont devenus de simples pères de famille, artisans et commerçants. C'est Fallanster, le jeune frère du roi Allister, qui est le responsable des mercenaires restants ainsi que du conseil d'Astrub, et ce depuis l'an 614.


Petit tour du propriétaire

Une fois arrivé à Astrub, depuis Incarnam, vous aurez une curieuse impression de déjà vu. En effet, vous vous retrouverez nez à nez avec une statue de votre Dieu et vous pourriez vous demander si vous n'êtes pas revenu à votre point de départ.


La statue Pandawa d'Astrub

En réalité il s'agit seulement de l'une des statues destinées à accueillir les nouveaux arrivants. Un représentant de votre classe vous attendra à ses pieds et vous proposera de découvrir Astrub grâce à une quête personnalisée, différente pour chaque classe. Ces statues permettent également aux aventuriers de tous niveaux de retourner sur Incarnam.

Astrub est une cité commerçante, les ateliers et hôtels de vente y sont légion. Cependant, vous risquez d'être quelque peu déçu si vous désirez y faire du shopping, car les produits mis en vente sont souvent d'un assez faible niveau. Malgré tout, vous pourrez facilement y vendre vos créations ou souvenirs d'Incarnam à un prix plus élevé que dans les cités alignées.

Astrub rime également avec plages, montagnes, campagnes et forêts. Sitôt sorti du village, vous serez dépaysé par les différentes zones qui l'entourent. Juste sous les remparts, vous découvrirez un vaste panel de paysages. Nous développerons ceci dans la rubrique consacrée à la faune et la flore.


Les lieux à visiter

Si vous vous aventurez dans la forêt, vous y trouverez une grotte extrêmement fréquentée malgré sa petite taille. L'intérêt n'est ni artisanal ni historique : les dizaines d'aventuriers présents à toute heure du jour sont ici pour se disputer les groupes de Chafers, monstres que l'on avait pu croiser dans le cimetière d'Incarnam et reconnus par la communauté pour l'important gain d'expérience qu'ils rapportent aux débutants qui les vainquent.

Non loin de là, vous pourrez remarquer sur le sol d'étranges traces de pas. Si vous les suivez, vous tomberez sur une zone que la plupart des monstres vivant dans la forêt préfèrent éviter. En effet celles-ci mènent à la clairière du terrible Homme Ours ! Si vous réussissez à vaincre votre peur et osez l'affronter, les ressources que vous obtiendrez vous seront très utiles afin de vous habiller de façon ridicule pour terroriser les habitants d'Astrub.


Oserez-vous suivre les traces ?

Attention toutefois à ne pas vous attarder trop tard le soir dans cette forêt, et à ne pas sortir des sentiers battus, car vous risquez de faire la désagréable rencontre de bandits manchots ou pire... de Frakacia Leukocythine, bandit redoutable recherché pour ponctions illégales d'hémoglobine.

Enfin, si vous vous sentez d'humeur plutôt sombre, l'église dévastée situé au nord de la ville devrait vous plaire. Depuis Descendre 640, l'intérieur de celle-ci a été rénové afin d'accueillir la statue de classe Roublard. Le calme et la sérénité de cette église sont appréciables, c'est un havre de paix par rapport aux rues de la cité, bouillonnantes d'activité. Deux passages secrets vous permettront de visiter Amakna d'une façon très originale et unique !


La prison et l'église d'Astrub

Le lieu coup de cœur du Bouftard !

Il se peut qu'une âme de mercenaire se cache en vous. Dans ce cas, la visite de la prison d'Astrub devrait vous ravir ! De nombreux avis de recherche sont affichés sur de petits panonceaux à l'entrée des geôles, et si vous souhaitez capturer et mettre derrière les barreaux de dangereux criminels (dont Frakacia), une récompense financière vous sera offerte. Vous aurez de plus la chance de voir s'entasser les condamnés derrière les grilles des cellules.


Mystère ???

Non loin de cette prison et de la porte est de la ville, une grotte sombre s'enfonce profondément sous terre. On y trouve des monstres fortement affaiblis par le manque de lumière et d'air extérieur. Cependant, plus on s'aventure loin dans ces tunnels, plus les monstres deviennent hargneux et violents. Jusqu'où conduit cet enchevêtrement de galeries ? Mystère ! Notre équipe a préféré rebrousser chemin plutôt que de risquer de se faire déchiqueter par les rats qui trainent par ici.


Brrrrr

La faune et la flore

Si vous descendez tout juste de l'ile d'Incarnam, la faune ne devrait pas trop vous surprendre. On retrouve en effet dans les différentes zones Astrubéennes des monstres semblables à ceux que l'on pouvait rencontrer sur Incarnam. Malgré cela, faites attention si vous décidez de vous y frotter ! Ici, les monstres ne sont pas affaiblis. Il faudra donc enfiler une panoplie adaptée avant de les combattre. Méfiance également si vous vous éloignez du centre, vous risquez de vous faire surprendre par les Craqueboules qui ont colonisé une zone rocheuse au nord-est de la ville, une ancienne exploitation minière.

Ce qui frappe au niveau de l'environnement dans lequel on arrive, c'est la diversité des zones entourant la paisible cité. On peut flâner sur la plage des Calanques d'Astrub, batifoler dans les champs à tout près de la côte, ramasser des champignons et autres ressources dans la dense forêt ou bien se reposer au soleil dans les prairies d'Astrub.


La diversité des paysages des environs d'Astrub

Deux zones situées au sud de la ville attireront votre attention : il s'agit du Coin des Tofus, où grouillent ces petites bestioles emplumées, et d'un endroit que votre âme de gothique saura apprécier, le Champ du Repos. Gargrouilles et Ouassingues y errent, au beau milieu des tombes. Cet endroit pourra cependant vous faire frissonner, on raconte qu'il est hanté par les âmes des aventuriers trépassés au combat...

La flore est également très variée aux alentours d'Astrub. Les botanistes en herbe, ainsi que les alchimistes et les paysans trouveront leur bonheur dans les nombreuses espèces végétales. On y trouve une végétation tantôt dense, tantôt clairsemée, mais toujours verdoyante et colorée.


Donjons

Deux premiers donjons vous donneront un aperçu de ce qu'est un donjon dans le monde des Douze. Ils vous permettront de découvrir et vous familiariser avec le fonctionnement de la plupart des donjons du monde.

Le donjon des champs, bucolique et fleuri au possible, vous permettra d'obtenir de nombreuses ressources utiles à la confection de parchemins de caractéristiques, néanmoins le Tournesol Affamé risque d'être un obstacle pour les aventuriers les plus faibles, qui pourraient bien visiter le Champ du Repos de façon involontaire. Toutefois, armé de vos Mitaines Mitées du Paysan, vous saurez, avec vos camarades, vaincre cette fleur maléfique !

Situé tout au nord des Calanques d'Astrub, le donjon ensablé présente un cadre paradisiaque. Sable fin et blanc, mer turquoise et légère brise marine, on se croirait presque en vacances. Mais Mob L'Éponge, accompagné de ses fidèles Raul Mops et autres Pichons, se chargera de vous rappeler la dure réalité. Ce donjon est sympathique, mais il faut être bien armé pour oser affronter la petite éponge jaune et ses sbires !

Le donjon Ensablé vous permet également d'obtenir l'attitude « S'allonger » si vous parvenez à terrasser son gardien. Vous pourrez aussi apprendre trois autres attitudes en explorant les différentes zones qui entourent la ville d'Astrub.


Ambiance

L'ambiance d'Astrub est assez décevante. On pourrait s'attendre à une ville chaleureuse, mais elle est en réalité très austère. En effet, ses habitants ne vous adresseront pas ou très peu la parole. Vous trouverez néanmoins un peu d'ambiance et de convivialité à la taverne, où, contrairement à Incarnam, on vous servira de la bière ! Malgré tout, les solitaires apprécieront le peu de bavards que l'on peut croiser dans la ville en dehors des heures de forte affluence. Seuls les autochtones seront intéressés par votre conversation et n'attendent qu'une seule chose : vous assigner une des nombreuses quêtes d'Astrub.


Le mot de la fin

Astrub a nourri bien des fantasmes au fil des années passées sur la terre d'Amakna. De l'ancienne cité mercenaire, il reste très peu de choses. Il s'agit maintenant d'un carrefour important du monde des Douze, puisque tous les débutants sont appelés à commencer leur aventure à Astrub. Les paysages extrêmement variés vous feront aimer cette ville, mais de nombreux points viennent ternir le tableau, notamment la froideur des habitants qui la peuplent. C'est donc une ville à visiter en sortant des sentiers battus sans chercher à y faire de grandes rencontres !


La note du guide :

3 Tofus
Précédent
Le Guide du Bouftard : Tainéla

Réactions (88)


Que pensez-vous de Dofus ?

2846 aiment, 504 pas.
Note moyenne : (3490 évaluations | 223 critiques)
7,8 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dofus
(2271 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

9766 joliens y jouent, 12477 y ont joué.